Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Mardi c’est comics – épisode un

Je ne prétends pas être une experte en comics, mon intérêt pour eux étant relativement récent et leur mythologie (celle des supers en particulier) est vaste : nourrie de nombreux auteurs et artistes au cours d’une longue carrière. Certaines séries fêtent même leur 75 ans d’existence, c’est dire leur longévité ! (superman, c’est de toi que je parle). Toutefois, j’ai dans mon entourage des connaisseurs de bon conseil, et mon expérience de découverte récente pourra être utile à celles et ceux intéressés par le genre et qui ne savent par où commencer.

Commençons ce premier épisode avec un superhéros revenu très récemment au cinéma, le dénommé Thor, dieu du tonnerre et personnage important de l’écurie Marvel (un des deux plus ancien éditeur de comics de superhéros, qui partage le podium avec DC comics. J’y reviendrais peut être plus tard).

Thor donc, qui a fait sa première apparition sur le grand écran français avec le Thor de Kenneth Branagh en 2011, a fait un retour fracassant dans Avengers de Joss Whedonen 2012 et continue ses aventures dans un deuxième opus : Thor : Le monde des ténèbres de Alan Taylor fin 2013.

Une bonne introduction au personnage, pour ceux qui ne souhaitent pas revenir à ses débuts en 1962, peut être trouvée grâce au comics Thor : Season One de Matthew Sturges au scénario et Pepe Larraz au dessin, publié cette année. Revenant aux origines du personnages jusqu’à son arrivée mouvementée sur Terre, cet one shot condense fidèlement 50 ans d’histoire dans une version plus contemporaine et plus accessible aux nouveaux venus de la scène comics.

image

Ne vous fiez pas à la couverture pour juger du style graphique. Les dessins de Pepe Larraz ont un trait plus fin et plus précis, plus aisé à la lecture, et les couleurs (appliquées par Wil Quintana) mettent bien en valeur les personnages.

image

image

Le pitch est simple : Thor, fils d’Odin, héritier du trône d’Asgard et guerrier fougueux et orgueilleux, a fait une erreur de jugement qui risque de réduire à néant la paix entre son peuple et celui des géants de glace. En punition, il sera envoyé sur Terre sous l’identité du docteur Donald Blake, sans souvenir de sa véritable identité. Loki, profitant de l’exil de son frère, prépare un mauvais coup…

L’équilibre entre texte et image et le découpage varié des cases donnent à l’ensemble une lecture agréable et vivante. Les dynamiques entre les personnages importants de cet univers sont bien rendues et représentées avec simplicité, aucune précision ou explication particulière est nécessaire.

Enfin, j’apprécie particulièrement le recourt au Nornes, ces trois figures mythologiques du temps qui manient (littéralement) les fils des destins, comme figure de narration. Elles permettent d’introduire l’histoire et ses moments clef, transitions dynamiques résumant des millénaires d’histoire pour aller à l’essentiel.

Dans l’ensemble, c’est un très bon comics qui rempli bien sa fonction : celle de donner envie d’en découvrir plus.

source : pages 1 et 4 de Thor : Season one (x)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 22 novembre 2013 par dans Critiques, et est taguée , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :