Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Comment (bien) rater ses vacances

Plutôt qu’accompagner la famille pour les vacances, Maxime choisit de passer son été avec sa grand-mère, pensant rester peinard devant son ordinateur. La belle vie ! Le plan est parfait :  pas d’horaires à respecter, pas de soeur, pas de parents, et mamie n’a pas besoin de grand chose. Mais lorsque celle-ci est victime d’une crise cardiaque, Maxime se retrouve seul durant l’hospitalisation et ce n’est que le début des problèmes…

Les plans les plus simples ne sont pas toujours les meilleurs. Comment (bien) rater ses vacances, c’est une dose d’humour en cachet, et une accumulation de situations toutes plus délirantes les unes que les autres : accident, arrestation, courses hasardeuses et peu efficaces, premier repas raté, rencontre sur internet, premier amour?

Ce roman nous montre entre autre : que s’ouvrir aux autres peut avoir du bon, que les garçons aussi peuvent pleurer, que les rencontres où qu’elles soient peuvent vous enrichir, que parfois les choses s’arrangent, que l’indépendance n’est pas si facile que ça, que l’on ferait bien d’apprendre les gestes de premiers secours et le numéros des urgences, que les grands-mères ont de l’humour et les policier un peu moins, et que parfois, les plans les mieux pensés ne marchent pas comme prévu. Un régal, et un bijou accompagné de deux autres tomes pour notre plus grand plaisir!

Comment (bien) rater ses vacances
Anne Percin
Rouergue, 2010

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 janvier 2014 par dans Critiques, et est taguée , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :