Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Les Substituts

L’équilibre de la société repose sur une hiérarchie simple. Les Substituts vivent et grandissent dans le Parc. Ils servent les Hauts. Ils ne se révoltent pas. Ils ne pensent pas.

Kia a quatorze ans, l’âge de quitter les champs du Parc pour travailler. Confrontée à un monde qui la déteste, si différent du sien, elle va changer, et maîtriser un pouvoir extraordinaire réservé à l’élite : celui des mots. Avec eux viendront la connaissance, la soif de liberté et la révolte.

Le début du roman surprend. Kia nous parle à la première personne avec ses mots à elle, sa réflexion limitée, en phrases courtes et idées simples.  Son esprit semble être confiné à un très jeune âge, éloigné du niveau attendu pour un adolescent. Dès sa sortie du Parc où elle a grandi, les choses changent. Elle s’interroge, cherche les mots pour désigner les choses qu’elle découvre. Surtout, elle comprend et assimile un nouveau vocabulaire.

Sa transformation est rapide, le changement de ton trop brutal. De l’enfant étonnée elle passe à une jeune fille pleine de doute, qui s’interroge, se pose des questions. On a du mal à y croire.

L’idée de base d’une société divisée où une partie de la population est contrôlée par l’ignorance et travaille pour une élite qui possède la connaissance est quand à elle presque banale, utilisée à de nombreuses reprise avec brio. Me viennent en tête Le Passeur de Lewis Lowry, ou encore La déclaration de Gemma Malley, ainsi que le cycle des Uglies de Scott Westerfeld plus récemment.

Mais accrochez vous ! Car sans être originale, l’histoire devient vite prenante. On oublie les balbutiement initiaux de Kia, adolescente courageuse et loyale, qui acquiert de plus en plus d’autonomie. Kia est déterminée à faire ce qu’elle croit juste pour survivre, et à se sacrifier pour sortir les siens de l’esclavage.

Premier tome d’une série à venir, mais qui peut tout à fait se suffire à lui-même.

Les Substituts, Tome 1
Johan Héliot
Seuil, 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 10 janvier 2014 par dans Critiques, et est taguée , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :