Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Zarbie les yeux verts

Francesca “Franky” Pierson est une adolescente sans histoire. Franky est aussi parfois Zarbie-les-yeux-verts, plus farouche, plus forte, plus franche. Une part d’elle-même refoulé, en total contraste avec sa personnalité affichée. Elle aime sa famille et voue une véritable admiration pour son père Reid Pierson, commentateur sportif et ancien footballeur. Mais dans ce tableau familial parfait la tension monte : sa mère, Krista, rêve d’indépendance et de liberté. et c’est comme une trahison. Quand elle disparaît, Reid est interrogé par la police et ses filles naturellement le soutienne, persuadées qu’elle les a abandonné.

Puis Franky trouve le journal de sa mère. Et les souvenirs resurgissent…

Bouleversant de justesse et très prenant, ce roman de Joyce Carol Oates ne nous ménage pas. Avec une écriture précise et un suspense maîtrisé, Zarbie les yeux verts nous montre a quel point il est parfois difficile d’ouvrir les yeux, surtout lorsqu’on aime et croit en quelqu’un.

Zarbie les yeux verts
Joyce Carol Oates
Gallimard, 2005
(Scripto)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :