Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

La Grammaire est une chanson douce

C’est l’histoire d’un naufrage, de la parole envolée, arrachée par une tempête, et d’un amour des mots.

Jeanne se retrouve seule avec son frère sur une île inconnue, après naufrage. Elle et son frère ont perdu leurs mots dans les flots, incapables de former la moindre phrase. Heureusement, Monsieur Henri, un musicien et poète les recueille et les amène à la découverte de cette île, où les mots sont libres et joueurs.

Une enseignante qui aime La Fontaine pour ses mots choisis avec soin, ses tournures de phrases qui font vivre la quiétude de la savane, la brusque entrée de l’élément perturbateur, le lion trop sûr de lui et le renard rusé dans la bouche du lecteur.

Un dictateur qui voudrait faire la guerre à toute fantaisie, réduire le langage au plus strict nécessaire.

Une ville sans autres pareilles, où les mots s’achètent, se marient, se déguisent. Des tribus de verbes et d’adjectifs, qui s’accordent aux passés, présent et futurs. Des mots malades d’avoir été trop usés, d’autres sans souffles d’avoir été oubliés.

Les règles de grammaire sont simple à comprendre quand elles sont expliquées avec intelligence, avec un soupçon d’humour et un brin de poésie, à l’abri d’étiquettes barbares que l’on voudrait leur coller.

La grammaire est une chanson douce
Erik Orsenna
Stock, 2001

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 23 septembre 2014 par dans Critiques, et est taguée , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :