Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Les Autodafeurs Tome 1

Auguste Mars est un délinquant. Vol, effraction, violence aggravée, incendie criminel… c’est, du moins, ce que croit la police. Et il ne peut les détromper sans trahir sa famille et le secret pour lequel elle se bat.

Revenons au début : le père d’Auguste meurt. Rester à Paris est trop douloureux. Auguste, sa mère et sa soeur déménagent pour La Commanderie, le vieux domaine familial.

Auguste l’ignore encore, mais c’est une lutte ancestrale qui s’y joue. Une lutte contre l’obscurantisme, une lutte de pouvoir, que son père n’aura jamais eu le temps de lui enseigner. Auguste à un rôle à endosser : celui de Gardien.

Auguste aurait aimé repartir du bon pied dans sa nouvelle école. Coiffure savamment travaillée, vêtements choisis pour impressionner mais pas trop. Il n’espérait qu’une chose : que le déménagement soit un nouveau départ pour sa mère, sa soeur et lui. Les secrets que sa famille protège depuis des lustres en ont décidés autrement.

Auguste Mars n’est pas le seul héro de cette histoire. Césarine vous le dira : son frère est un idiot. Césarine Mars, 7 ans, est une artiste. Une artiste Asperger, pour être précis. Elle est vive d’esprit, aime les chiffres qui rassurent, ne comprend pas les images et métaphores, et déteste le contact physique et les inconnus. Son frère l’adore, et son père lui a confié en secret la garde d’un précieux objet.

Ce premier tome, bien écrit, développe des personnages auxquels on s’attache très rapidement. Sous ses dessous d’ados préoccupé par son apparence et son besoin d’être apprécié, Auguste est un garçon réfléchi, qui tient à sa famille plus que tout et ne souhaite que prendre les bonnes décisions. Césarine, dont l’auteur intercale le récit de pages de son journal, a du mal à appréhender les sentiments mais tient fort, à sa façon, au petit groupe de personnes qu’elle apprécie. Sa vision du monde un peu décalée est incisive, juste et drôle à sa façon. L’auteur, fort heureusement, semble connaître le sujet de l’autisme.

La vérité sur les Autodafeurs et ce que sont les Gardiens se découvre tout au long de ce premier tome, qui met en place des bases historiques solides. La vérité fait place à l’action et les révélations s’enchainent, le roman nous tient de bout en bout. On n’a plus qu’à espérer que le second tome soit tout aussi rempli et encore meilleur que le premier !

Les Autodafeurs T1 : mon frère est un gardien
Marine Carteron
Rouergue, 2014
(DoAdo)

Publicités

Un commentaire sur “Les Autodafeurs Tome 1

  1. Pingback: Bilan 2015 reading challenge #2 | Arcanes Ouvertes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :