Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Les Héroïnes dans la littérature jeunesse

Il y a quelques jours, Cyrielle, libraire jeunesse, me disait : « Hé dis, c’est moi ou y a de plus en plus de personnages féminins hyper classes et badass dans les séries ados ? »

Et ma réponse est oui, c’est vrai. Oui, j’ai remarqué aussi. Plus de personnages féminins importants dans les séries TV. Plus de personnage principal féminin dans les romans jeunesse. Le nombre de séries jeunesse destinées à un public féminin, avec les histoires de vampires/sorcières/loups garous, les histoires de princesse, les journaux intimes et plongées dans la vie des adolescents, les destins dans un futur apocalyptique, est de plus en plus conséquent.

Après, j’ai un peu l’impression que maintenant une fille DOIT être badass, une super héroïne, meilleure que tous les autres, et pas seulement le personnage principal de l’histoire.

.

« Ça vient de me frapper en regardant Les 100. Et c’est vrai que même dans les romans ça a tendance à arriver de plus en plus. Pas uniquement dans ceux destinés aux filles. »

C’est qu’il commence à y avoir une forte demande. Et surtout, on se fait plus entendre. La trilogie Hunger Game, et même avant Buffy, ont montré que les séries présentant des personnages féminins forts et intéressants plaisaient.

.

« En même temps, ils viennent de se rendre compte qu’il y a plus de gameuses que de gamers donc que des histoires très fortement estampillées mecs plaisent en fait aux filles tout autant si ce n’est plus (je fais un lien avec les JV parce qu’on sent de plus en plus l’influence de ceux ci dans les séries littéraires). C’est cool. »

Oui, c’est vrai. C’est cool.

Et cette discussion m’a rappelé un colloque auquel j’ai assisté il y a un an, bébé bibliothécaire que j’étais venant pour la première fois à un colloque en tant que future professionnelle du livre.

Le sujet de la conférence :

Les héros de la littérature jeunesse.

Il y avait un panel en particulier, dont j’attendais beaucoup : Les héroïnes dans la littérature jeunesse.

Je voulais qu’on me parle des personnages secondaires importants, de la percée de Katniss Everdeen, héroïne jeunesse dont les aventures s’adressent à un public varié et pas seulement féminin, du développement des séries avec des personnages féminins bien construit.

Je voulais qu’on discute des différentes formes d’héroïsme et de la place de l’héroïne dans les romans jeunesse.

Comment la réussite d’Hunger Game, en roman et au cinéma, a ouvert la voie à d’autres héroïnes courageuses, fortes, mais qui doutent aussi, ont des moments de faiblesses, fortement humaines et accessibles à tous.

Ou peut être comment cette réussite est un reflet d’une demande des jeunes. Un signe que peut-être il est temps de se dire que oui, les jeunes garçons, les adolescents peuvent aussi être intéressés et aimer des histoires avec un personnage féminin comme héros principal. Comme on propose déjà et sans a priori des personnages masculins et féminins comme héros pour les jeunes filles et adolescentes (et elles ne s’en portent pas plus mal).

Beaucoup d’attentes donc.

Et là.

Le mec qui s’en chargeait.

Nous a présenté les héroïnes d’aujourd’hui. Ou plutôt, ce que LUI considérait comme des héroïnes. C’est à dire : le personnage de Lara Croft, Kill Bill, ces personnages forts, badass. Femmes fatales. Hypersexualisées.

La grosse déception.

Alors oui, j’aime ces personnages, elles SONT des héroïnes. Mais tout de même, c’était décevant de ne voir qu’ELLES comme héroïnes. Parce qu’une fille ne peut accéder au rang de héros, selon cette définition, que si elle fait acte d’actes de bravoure au dessus de la norme, si elle est plus violente, plus sanguinaire, exceptionnelle, au dessus de tout.

Tout en restant, évidemment, féminine.

Bien sûr, il ne l’a pas dit comme ça. Mais c’est bien ce que son discours nous disait.

(Et je ne parle même pas du fait qu’aucun personnage présenté ne qualifie pour représentation destinée à la jeunesse ; comme si les héroïnes jeunesse n’existaient pas)

.

Citons encore Cyrielle, parce qu’elle dit des choses justes :

« C’est la notion même de l’héroïsme qui est discutable, parce que c’était qui pour lui les grands héros masculins contemporains ? Harry Potter ? Percy Jackson ? Spiderman et toute la clique? Alex Rider ? Ils font tous preuve d’actes de bravoure au dessus de la norme, sont violents (bon pas tous dans ceux que j’ai cité mais ils sont amenés à commettre des actes de violence)

En ce sens, le mec n’avait pas tort ; il a juste abordé un certain axe de l’héroïsme, le plus facile et le plus visible donc le moins intéressant à commenter.”

Merci, Cyrielle.

Et grâce à toi, je vais peut être enfin prendre le temps d’écrire sur

.

Les héroïnes dans la littérature jeunesse :
le statut de l’héroïne, les exemples populaires aujourd’hui, et pourquoi une bonne représentation des femmes dans la littérature jeunesse est importante.

(mais pas tout de suite.)


.

Edit 14/09/2016 : Le projet prend un nouveau souffle : Un projet qui me tient à coeur

Edit 08/03/2017 : Quelles sont les meilleures héroïnes de la littérature jeunesse ? Qui sont ces filles et ces femmes qui vous ont marqué ? toutes les réponses ici :  Vos héroïnes de jeunesse !

Infographie Héroïnes Litt J (a)

Enregistrer

Publicités

4 commentaires sur “Les Héroïnes dans la littérature jeunesse

  1. lheuredelire
    24 août 2016

    Très intéressant cet article 🙂

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      24 août 2016

      Merci ! Je n’ai pas abandonnée l’idée d’en faire des suites, il y aurait beaucoup à dire et étudier sur le sujet. J’ai même une petite idée pour y revenir prochainement, si temps et motivation me le permettent !

      J'aime

  2. Audry Esprint
    3 septembre 2016

    En voilà un sujet vaste et passionnant ! Même si la fantasy pure et les romans jeunesses ne visent peut-être pas les mêmes publics, je me suis beaucoup intéressée à l’émergence des figures féminines dans la fantasy ces dernières années et je ne sais pas comment organiser ça en article tellement il y a de choses à dire :p J’espère que tu écrira d’autres articles sur le sujet 😉

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      3 septembre 2016

      Ça se recoupe pas mal : la fantasy est très développée en jeunesse, et les schémas utilisés se retrouvent dans la littérature plus adulte. Mes articles sur le sujet devraient voir le jour dans l’année si tout va bien : je me suis replongée dans le sujet, je suis à fond ! Affaire à suivre donc 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :