Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Le Temps des héros

Le temps a passé depuis que les Corbeaux ont lancé la chasse aux Parias. Hylas et Pirra se sont séparés. Pirra, contrainte de retourner auprès de la Grande Prêtresse, sa mère, rêve toujours de liberté. Cette fois, elle est mieux préparée. Hylas a échappé aux Corbeaux, mais est capturer par des marchands d’esclave, et se retrouve prisonnier des mines de Thalakréa. 

Sur l’île où naît le bronze, la Déesse de la Terre est en colère…

Nous retrouvons Hylas et Pirra, un an après leur séparation forcée. Ils sont saufs, mais de retour à leur point de départ. Issi, la soeur d’Hylas, est toujours introuvable, et Pirra est loin d’être libre.

Les épreuves qui ont liés les deux jeunes gens malgré leurs différences semblent loin. Et le destin qui a croisé leurs chemins semble ne pas en avoir finit avec eux : la prophétie de l’Oracle attend toujours sa
réalisation, et sur Thalakréa rongée par les hommes, leurs parcours pourraient bien se croiser de nouveau.

De retour chez lui, Telamon lutte entre le souvenir de son ami d’enfance disparu et la loyauté qu’il doit à sa famille. Un avenir tout tracé l’attend, à condition qu’il accepte les plans conquérants de son grand-père, patriarche terrifiant de la Maison de Koronos.

Des conflits, des retrouvailles et un grand danger sont au rendez-vous dans ce deuxième tome, qui nous entraîne de nouveau dans un temps reculé, dans une Grèce de l’âge de Bronze où les dieux font corps avec la Terre et les esprits sont dangereux. Hylas, Pirra et Telamon ont grandit. Les épreuves passées les ont changés. Malgré leurs efforts, ils ne sont toujours pas maîtres de leur destin, mais leur détermination n’a pas faibli. La Mère de Tout leur donne un nouveau défi, qu’il devront résoudre chacun de leur côté. Seuls face à leur destin, et pourtant…

Sur Thalakréa, pendant que les esclaves creusent, que le bronze coule et que la terre souffre d’être brutalisée, une petite lionne trop jeune pour survivre seule est arrachée à son existence paisible. Elle a besoin de quelqu’un pour survivre, mais c’est peut être elle qui apportera son aide à ceux dans le besoin.

Un tome plus excitant que le premier, et qui se rapproche plus des bases de la première série de Michelle Paver  : respect de la nature, une compréhension fine du monde où esprits et dieux font corps avec la nature, où la vie de chacun fait partie d’un tout et où chaque créature a droit au respect pour son existence. Les
animaux ont leur rôle à jouer auprès des héros, un lien fraternel et une destinée les lient.

Je regrette l’antropomorphisme trop poussé de la petite lionne, qui est présentées avec des émotions très humaines et bien peu sauvages pour un animal au caractère majestueux et libre.

La lecture reste agréable, et on passe un bon moment à suivre les destinées d’Hylas et Pirra, dans un monde qui a bien peu de pitié pour les faibles et les hors-la-loi.

Le Temps des héros T2 : Le Lion de Thalakréa
Michelle Paver
Hachette, 2013

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 31 janvier 2015 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :