Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Furie

Lou a toujours été une jeune fille sage et réservée. Collégienne sans histoire. Quand Une boisson consommée par erreur va réveiller en elle des pulsions qu’elle ne se reconnaît pas. Et si sa force et son assurance nouvelle étaient le résultat d’une affaire qui la dépasse ?

J’ai commencé ce roman par curiosité, pour découvrir la nouvelle collection “Virage” des éditions Auzou, dont j’aime assez les albums jeunesse. La couverture était intrigante, la quatrième de couverture attirante, et j’adore la bande dessinée Les Carnets de Cerise, dont Joris Chamblain est le scénariste.

Puis j’ai fait connaissance avec Lou et sa meilleure amie Sophia, et j’ai eu l’impression de me retrouver dans une série ado lambda au scénario attendu.

Regardez comme elles sont différentes ! Elles ne gloussent pas comme les autres filles de leur classe, obnubilées par l’apparence et les garçons. Leur vie familiale explique
totalement leur comportement social, et malgré les difficultés elles sont
gentilles belles et talentueuse. Forcément le garçon sportif est gentil dans le
fond mais il ne faut pas trop le montrer. Et la petite peste n’est pas
vraiment méchante, elle a juste soif de reconnaissance et ne sait pas
quoi faire d’autre pour se mettre en valeur…. Ces 20 premières pages
sont un condensé de clichés tels qu’on les voit dans les séries
américaines, ces rêveurs, lecteurs et artistes intelligents
irréconciliables avec la masse des autres populaires intéressés
seulement par le sexe opposé et l’apparence.

Mais le tout premier chapitre étant vraiment prometteur, je me suis malgré tout accrochée.

L’histoire
comme bien, en nous plongeant directement dans l’action, un bref aperçu d’un mystère à venir alléchant. Puis on repart sur
les quatre jours précédents ce moment, et les événements qui ont amené l’héroïne à cette situation inquiétante. Une belle promesse qui
retombe en soufflé, puisque les chapitres suivants sont une suite de
présentation des personnages qui frôlent le cliché américain. Et il faut attendre plusieurs chapitres avant de voir l’histoire réellement commencer.

Parlons de l’histoire donc.
Une jeune fille sage et plutôt timide, aux parents certes gentils mais
dont la présence se fait imposante quand il s’agit de l’éducation de
leurs fille – rien de trop sucré, éviter ce qui manque de contenu dans
les produits culturels -, avec l’arme la plus terrible : la déception des
parents les rares fois où leur fille s’écarte des règles édictées. Dans
l’entourage, une meilleure amie, une ancienne amie devenue ennemie qui
la prend pour cible, et un garçon, parmi les stars sportives de l’école,
plus gentil qu’il n’en a l’air. Par malchance l’héroïne goûte à une
boisson qu’un homme d’affaires peu scrupuleux souhaite vendre aux élèves
de l’école… Et elle se sent changer d’une façon qui la terrifie. Pour comprendre ce qu’il lui arrive, il lui faut encore retrouver le responsable de sa transformation…

Dans l’ensemble, l’histoire reste plutôt plaisante pour un jeune lectorat,
qui retrouvera dans l’enchaînement des événements les ingrédients clés
des séries TV qui leur sont destinées. Tous les éléments pour leur plaire sont là. Pas de dépaysement et l’histoire reste
distrayante à défaut d’être originale.

Furie
Joris Chamblain
Auzou, 2014
(Virage)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :