Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Tom Coeurvaillant, aventurier en herbe

Vous en connaissez des contes. Des contes de fées, de merveilleux contes aux nobles héros, aux princes et princesses au coeur vaillant. Mais vous ignorez tout des créateurs derrières l’histoire, et des courageux aventuriers qui ont pris part à l’aventure. “A coeur vaillant, rien d’impossible !” Telle est la devise de la famille Coeurvaillant, célèbre et dernière famille d’aventuriers grâce auxquels les contes prennent vie. Tom est le dernier né de la famille. Quand ses six frères disparaissent, à lui revient de parcourir le Pays des Contes à leur secours.

Encore un roman venant puiser sa trame dans la vallée des contes ! Tournés, retournés, racontés et remaniés, les contes sont une source inépuisable de références et d’idées.

Ici, princes, princesses et géants sont les acteurs de scénarios dans lesquels les Coeurvaillant ont un rôle à jouer. C’est au bureau des contes que les trames des histoires sont posées. Les Coeurvaillant ont pour mission de les mener à leur terme pour que ces aventures puissent être racontées. Mais les succés de Jacques, Jack, Jacquot, Jacky, Jackson et Jake, toujours vaillants, forts, vigoureux et renommés, font des envieux. Et leur dernière mission reste inachevés suite à leur disparition….

Tom Coeurvaillant est encore jeune pour partir en mission à la suite de ses frères, mais il est le seul à pouvoir leur porter secours, dernier de la dernière famille d’aventuriers. A seulement 12 ans et sans formation, le voilà parti à travers la forêt pour sa toute première aventure, de la plus haute importance. Car sans aventuriers, plus de contes, et plus d’histoires à raconter…

Voilà un roman qui innove dans le choix de ses contes détournés ! Si l’on retrouve d’habitude le Petit Chaperon rouge et les contes de princesse les plus connus, ici c’est Jacques et le haricot magique qui est à l’honneur. La Belle au bois dormant, le Roi grenouille ou encore Raiponce sont aussi au rendez-vous.

Ian Beck propose une idée intéressante : les contes n’existent que grâce à leurs héros, des aventuriers qui ont dû endosser un rôle et réussir les épreuves inventées pour eux ! Sans aventuriers, pas d’histoires à raconter.

Malheureusement, si l’idée est intéressante, elle manque parfois de contenu. Tom rencontre peu de difficultés dans sa quête, il traverse les contes plus qu’il ne les détourne. L’histoire manque d’action, d’aventure et de ce petit quelque chose de romanesque qui émerveille dans les contes.

La Mystérieuse histoire de Tom Coeurvaillant, aventurier en herbe
Ian Beck
Mijade, 2012

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 mars 2015 par dans Critiques, et est taguée , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :