Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Century Tome 1 : L’Anneau de feu

Quatre adolescents que le hasard a réuni dans un hôtel de Rome, à
la veille de la nouvelle année. Quatre adolescents qui partagent un point
commun inattendu. Une coupure de courant. Une valise au contenu
mystérieux, remis par un inconnu retrouvé mort le lendemain. Elettra,
Mistral, Sheng et Harvey se retrouvent embarqués dans une affaire qui
les dépassent, dont l’enjeu pourrait bien être la fin du monde.

Tous
les cent ans, l’humanité est mise à l’épreuve. Tous les cent ans,
quatre adolescents doivent relever le défi. Les nouveaux élus viennent
d’être choisis. Et tout commence à Rome, la ville du Feu
”. Voilà la quatrième de couverture alléchante du premier tome de Century, dont la couverture somptueuse avait déjà pleinement retenu mon attention !

L’histoire de Century se déroule dans notre présent. Dans un chalet sous la neige, quatre personnes dont on ignore tout se sont réunies. Eux seuls sont conscient des événements qui se trament dans l’ombre, dont ils sont les instigateurs, à moins d’en être les gardiens… A quelques jours de la nouvelle année, quelque chose se prépare. Quatre jeunes gens ont été choisi, et tout commencera à Rome. C’est sur cette note mystérieuse que débute l’histoire. Dans l’hôtel familial de la Domus Quintilia, une erreur de réservation à réuni quatre jeunes gens aux caractères différents, qu’une dangereuse enquête va lier.

Pierdomenico Baccalario nous propose une chasse au trésor doublée d’une course contre la montre particulièrement efficace ! Bien ancrée dans les rues de Rome, l’histoire ne ressemble en rien à ce à quoi le résumé m’avait préparé. Je m’attendais à un récit plus éloigné de la réalité, à une grande épreuve confrontant quatre jeunes à des forces supérieures qui les dépasse, à la Hunger Game peut être. Une épreuve spectaculaire que l’on verrait se renouveler à chaque tome, cent ans plus tard – avec les changements que les épreuves passée auraient pu entraîner. Il n’en est rien, mais je n’ai pas été déçue pour autant.

L’enchaînement des événements se tient, le mystère reste toujours présent. Il n’y a pas de grosses ficelles scénaristiques apparente : on ne sait vraiment pas à quoi s’attendre d’un chapitre à l’autre, et c’est captivant.

On sait que quelque chose d’énorme se prépare, le résumer nous l’a promis, et l’attente nous tient en haleine. Ce premier tome en annonce les prémisses, mais se concentre en particulier sur le développement de la relation entre les quatre personnages principaux. Leurs personnalités s’accordent et s’entrechoquent, et les rendent humains et intéressants à suivre. Elettra, Mistral, Sheng et Harvey possèdent, on le sent, quelque chose de particulier. Un pouvoir, un don peut être, difficile à dire tant l’auteur essaime ses révélations avec soin !

En bref, c’est une histoire pleine de potentiel, qui en révèle juste assez pour nous satisfaire et nous accrocher pour la suite.

Century T1 : L’Anneau de feu
Pierdomenico Baccalario
traduit de l’italien par Jacques Barberi
Bayard jeunesse, 2010

Publicités

Un commentaire sur “Century Tome 1 : L’Anneau de feu

  1. Pingback: Bilan 2015 reading challenge #1 | Arcanes Ouvertes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 13 avril 2015 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :