Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Les Héros oubliés Tome 1 : aux portes de l’oubli

Les grands rois, les grandes figures de l’Histoire, les figures de légendes… Romain les connaît tous. Quand d’autres regardaient la télé ou jouaient au foot, lui lisait, apprenait… Car il a une mission,
comme tous ceux de sa famille. Préserver les héros des grands mythes de l’oubli. Sur l’île de Pyborrhée, chez son parrain Gaius, doit se dérouler son ultime épreuve, qui doit le libérer de sa mission. Mais les habitants de l’île possèdent leurs propres secrets, et il se retrouve entraîné dans une terre de légende où la mort ne se trouve pas où on l’attend…

Premier tome d’une série qui s’annonce mouvementée au coeur des mythes et légendes, Les Héros oubliés : aux
portes de l’oubli s’insère parfaitement dans le genre fantastique qui fait vivre des héros mythique parallèlement à un monde qui ressemble au nôtre. On pense bien entendu à Percy Jackon et Les Héros de l’Olympe de Rick Riordan, ou encore Les filles de l’Olympe d’Elena Kedros. Gaël Aymon va plus loin dans ses recherches, en ressortant des personnages de mythologies bien moins connues, et en s’appuyant sur des légendes de figures historiques ayant, elles, bien vécut. C’est là le grand attrait des Héros oubliés.

Il est dommage, par conséquent, d’avoir un tome si court : moins de 150 pages, c’est peu pour mettre en avant toute la recherche de l’idée, et pour vraiment s’étendre sur les éléments qui constituent le récit. Le point de départ est très bon, prometteur même, et l’histoire pourrait être passionnant, mais tout se passe si rapidement qu’il est difficile de s’attacher aux personnages, de les voir en profondeur. Romain n’a pas le temps de réellement être déboussolé par les événements, de changer d’opinion, lui qui ne voulait pas croire les élucubrations de son étrange oncle, qu’il est déjà prêt à relever le défi et s’élancer vers le danger.

L’écriture, elle aussi, a eu du mal à me convaincre : des phrases succinctes, un enchaînement très rapide, qui conviennent parfaitement à des romans plus réalistes et percutants, mais auxquels j’ai eu du mal à m’accrocher pour cet univers-ci. (Ce qui ne m’empêchera nullement de me jeter sur Oublier Camille du même auteur, dès que j’en aurai l’occasion).

Une série qui plaira tout de même aux jeunes lecteurs, par encore prêt à se lancer à l’assaut de grandes séries mais intéressés par ce genre fantastique, et ceux qui préfèrent les récits courts aux longs romans verbeux. J’attendrai la suite tout de même avant de me faire définitivement mon avis.

Les Héros oubliés Tome 1 : aux portes de l’oubli
Gaël Aymon
Actes Sud junior, 2015

Publicités

Un commentaire sur “Les Héros oubliés Tome 1 : aux portes de l’oubli

  1. Pingback: Bilan lecture #05 | Arcanes Ouvertes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :