Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

TYPOS T1 : Fragments de vérité

4 adolescents : Roger “Arlequin” Lear, Morph, Dusker et Gipsy, se battent pour la vérité de l’information. Chacun a un passé trouble, chacun un vécu une épreuve qui les a rendu différents : Arlequin ressent physiquement les mensonges des autres ; Morph doit son surnom à sa capacité de modifier à volonté son apparence ; Dusker possède une force hors normes ; Gipsy ne ressent pas la douleur. Ils travaillent pour Typos, dernière organisation pour la sauvegarde de la vérité. Face à eux, un géant tentaculaire : K-Lab, le Laboratoire, qui manipule les médias pour le compte des riches et puissants, et qui possède sa propre force de frappe imparable.

L’idée de base a immédiatement retenu mon attention : un monde futur qui semble séparé du notre de quelques années seulement, où les médias sont devenus totalement corrompu, et où le sensationnel et les intérêts ont pris le pas sur la vérité. L’histoire officielle est construite par et pour les plus puissants, moyennant des sommes faramineuses d’argent. Et la grande majorité de la population n’y voit que du feu.

Opposés à la censure et au contrôle des informations, T.Y.P.O.S. cherche à mettre au grand jour tout ce que les grandes entreprises et les politiques cherchent à faire taire. Arlequin, Morph, Dusker et Gypsy travaillent pour T.Y.P.O.S. Jeunes journalistes amateurs, ils n’hésitent pas à risquer leur vie pour que leur journal clandestin d’information continue à circuler, face à l’opposition féroce et sans pitié du Laboratoire.

Le scénario est intéressant, intriguant, et assez prenant, avec une construction presque cinématographique. On croirait suivre les épisodes d’une séries TV, avec ce que cela implique d’éléments d’action, de rebondissements, et de rythme des dialogues.

L’histoire plaira facilement aux adolescents. Personnellement, le style d’écriture ne m’a pas tout à fait convaincue : les moments importants de l’histoire arrivent trop vite, trop de moments sont passés sous silence, les transitions sont parfois brutales. Certaines informations sont données sur les personnages sans être développée, alors qu’elles
ont du potentiel. Peut être pour conserver notre curiosité sur les prochains tomes, mais j’ai parfois eu l’impression que l’auteur oubliait de nous expliquer ce qui lui paraissait évident.

TYPOS T1 : Fragments de vérité
Pierdomenico Baccalario
traduit de l’italien par Faustina Fiore
titre original “T.Y.P.O.S. 0.1 Verità”
Flammarion, 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 9 juin 2015 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :