Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Le Soleil est pour toi

Depuis toujours, ils s’adorent, se détestent, se jalousent et se protègent tour à tour. Ils partagent tout : le ciel, la terre, les arbres. L’énergie extravertie pour l’une, le calme de la solitude pour l’autre. Et leurs parents.

Ils sont jumeaux.

13 ans, Noah rêve de peinture et d’une école d’art ; Jude crée des sculptures éphémères et s’épanouit auprès des autres.

Trois ans plus tard, ils ne se parlent plus. Un fossé les séparent, des silences, des trahisons. Ils ne se reconnaissent plus. Leur monde a été retourné. Jusqu’à ce que Jude soit forcée de trouver un mentor pour ses sculptures, et qu’un garçon aussi écorché qu’elle percute sa bulle est ses fantômes.

Quel roman exceptionnel ! Impossible à lâcher. Le Soleil est pour toi est une bouffée de soleil, d’amour, de tristesse, de bonheur. Ce sont deux jumeaux qui s’aiment, partagent tout – mais grandissent, se jalousent, et partagent avec difficulté l’amour de leurs parents. Parce qu’ils sont jumeaux mais différents, et ne partagent pas les mêmes connections avec leurs parents. Noah n’est pas tout à fait le garçon dont son père aurait rêvé, Jude n’a pas exactement la même passion que sa mère et son frère pour le dessin et la peinture. A treize ans, on est beaucoup de choses : des rêves d’enfants, des envies de grands, des sentiments, des hormones, des changements, pas toujours facile à exprimer. Parfois, un mot va plus loin que l’autre. Parfois, il est difficile de dire pardon. Parfois, on s’en veut. Parfois, on voudrait que l’autre souffre un peu, lui aussi.

A treize ans, il y a trop de choses qui se passent en même temps. A seize ans, ce n’est pas beaucoup mieux – surtout quand quelque chose d’horrible est survenu, et vous a brisé le coeur. Quelque chose qui change les gens.

A treize ans, Noah nous fait entrer dans sa vie, ses questions, ses peines de coeurs. A seize ans, c’est Jude que l’on accompagne, trois ans après le drame qui a tout changé autour d’elle. Elle n’est plus la même, son frère non plus, ils ne se reconnaissent plus. Ils ne savent plus se parler. Ils trainent leurs peines et leurs culpabilités. Ce sont deux autres coeurs abimés qui vont entrer en scène et faire changer le status quo…

J’ai tout adoré dans cette histoire. Les personnages, leurs relations, l’écriture, la structure de l’histoire. J’ai eu envie de les prendre dans mes bras et de les partager avec tout le monde autour de moi. L’histoire est forte, prenante, et d’une grande sensibilité. Il n’y a pas eu un détail, un élément que je n’ai pas apprécié : la relation entre Noah et Jude est magnifique et poignante, leurs émotions d’une grande justesse, leurs réactions compréhensibles et terriblement humaines.

C’est un gros gros gros coup de coeur de l’année.

Le Soleil est pour toi
Jandy Nelson
traduit de l’anglais par Nathalie Peronny
Gallimard jeunesse, 2015
(Scripto)

Publicités

Un commentaire sur “Le Soleil est pour toi

  1. Pingback: Top Ten Tuesday #10 | Arcanes Ouvertes

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :