Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens

Simon a 16 ans, deux soeurs, trois meilleurs amis, un chien nommé Bieber, des parents parfois invasifs à gérer, une passion pour les Oréos, Harry Potter et le théâtre. Il y a aussi Blue, rencontré grâce au Tumblr de son lycée, dont il ignore la véritable identité – ce qui ne l’empêche pas d’en être raide dingue. Oui, il est gay, juste pas tout à fait prêt à l’annoncer au monde entier. Et maintenant il y a aussi Martin Addison dans l’équation, qui a lu ses mails et se révèle maître chanteur…

Ajoutez à
cela une pièce de théâtre à mettre en place (certes, il n’a qu’un petit
rôle, mais tout de même) et des cours à suivre, et c’est une année fort
mouvementée qui s’annonce.

J’ai A-DO-RÉ Simon !

Le pitch de départ, tel qu’il était présenté en quatrième de couverture, me faisait pressentir une histoire de chantage, de manipulation, avec tous les sentiments négatifs qui vont avec, qui prennent à la gorge et tirent des larmes. Qui vous accroche le coeur et vous fait détester l’espèce humaine un petit peu.

Mais non. Ce n’est pas tout à fait ce type d’histoire-là.

En vérité, Simon n’a pas honte de son homosexualité. Il veut juste le garder encore un peu pour lui. Il n’est pas prêt à passer l’épreuve plutôt éreintante du coming-out, sur laquelle on ne peut revenir en arrière. Il sait qu’il a de la chance, sa famille est ouverte d’esprit, ses amis aussi. Il a peu de risques de perdre son entourage proche.

Le problème, c’est qu’il veut faire ça selon ses termes, pas en lui forçant la main. Le pire, c’est que Blue est aussi concerné, et que lui n’est certainement pas prêt à sortir du placard, comme on dit.

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens, c’est une romance qui commence par mails interposés. Une histoire avec des hauts et des bas, comme dans n’importe quelle autre romance. Une histoire qui évoque la difficulté du coming-out, et la peur de changer dans les yeux de ceux qui vous ont toujours connus. Le manque d’anonymat et le risque de voir ses secrets éventés dans un monde de plus en plus connecté.

Mais c’est aussi des personnages vivants, réels, parfois drôle, parfois un peu idiots,
qui ont tors, parfaitement humains dans leurs réactions. Des phrases
bien senties. De l’humour. Et le mystère de l’identité de Blue qui nous intrigue jusqu’au bout.

Une lecture réconfort tout à fait sympathique !

Lire en ligne :

 

 

//v.calameo.com/?bkcode=000000046aa1ff6d9e3d4

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens
Becky Albertalli
traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Mathilde Tamac-Bouhon
Hachette, 2015
(Romans)

Publicités

5 commentaires sur “Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens

  1. Pingback: Top Ten Tuesday #10 | Arcanes Ouvertes

  2. Vee
    10 mai 2016

    J’ai adoré ce livre! Niveau littérature jeunesse pour ados, c’est mon coup de coeur de l’année jusqu’à présent! 🙂

    J'aime

    • arcanesouvertes
      10 mai 2016

      C’est un roman que j’avais particulièrement aimé l’année dernière aussi ! Le Soleil est pour toi, que j’ai lu juste avant (et qui a été un énorme coup de coeur) lui a fait un peu d’ombre, mais qu’est-ce que j’avais apprécié l’humour et la fraîcheur de ce roman ! C’est l’un des très rare parlant d’homosexualité qui ne soit pas un drame, ou une épreuve difficile à passer pour le héros, mais véritablement une histoire de découverte de soi et d’amour (et en plus, c’est drôle)

      Aimé par 1 personne

  3. Yoda Bor
    22 août 2016

    J’ai moi aussi adoré.
    Ca fait du bien de lire un livre sur l’homosexualité où ce n’est pas un drame. Une histoire toute simple, qui m’a fait papillonner et couiner. Ils sont beaux tous les deux, c’est juste génial !

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      22 août 2016

      C’était un tel plaisir de lire ce roman ! un de mes meilleur souvenir de lecture de l’année dernière. Et qui m’avait plu pour ces mêmes raisons : une histoire d’amour simple, loin des drames et tragédies qu’on nous ressort souvent !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :