Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Mirapolis Tome 2

Anguéo s’est retrouvé bien malgré lui hors de la cité, seul dans un monde dont il ignore tout, un ailleurs dont il vient à peine de découvrir les mots. Nakat, le bibliothécaire qui l’a formé et le seul a avoir un but dans l’ailleurs, n’a pu partir avec lui. Liona et les trois autres jeunes de la cité savent qu’avec la fuite du garçon et l’emprisonnement de Nakat, c’est leur libre arbitre et leurs connaissances qui sont en jeu.

Dehors, un monde périlleux et une formidable aventure les attendent, s’ils en ont le courage…

Deuxième tome de Mirapolis, Les Lumières du vaisseau reprend l’histoire là où on l’avait laissée, de l’autre côté de la frontière normalement infranchissable de la cité. Anguéo qui n’aurait jamais dû dévier de son rôle prédestiné sait lire, mais tous les récits et connaissances gagnées au cours des derniers mois ne l’ont pas préparé à l’ailleurs, au monde extérieur à la cité. Le voilà seul, assailli par de nouvelles émotions, et bientôt contraint de fuir une tribu hostile, sauvé in-extrémiste par Saskia, du peuple de la montagne. Il ne sait pas encore que certaines histoires ne sont que des histoires, et qu’on ne peut toujours faire confiance à ceux qui incarnent l’autorité.

Méji, Télia, Mériel et Liona, les quatre jeunes de la cité hautes qui rêvent du Vaisseau depuis longtemps, savent qu’ils sont découverts et que leurs chances de quitter eux aussi ce monde fermé se sont considérablement amincies. S’ils veulent fuir leur futur et espérer mieux qu’une existence prédéterminée, ils n’ont qu’une faible marge de manoeuvre et très peu de temps. Les voilà contraint de remettre leur destin aux mains d’un homme de statut inférieur au leur…

Le premier tome était celui de l’apprentissage, de la découverte d’une autre monde, hors des limites rassurantes mais restrictives de la cité. Ce second tome est celui de la découverte de soi, de l’autre, et du dépassement. L’inconnu est terrifiant, et ce monde sauvage et inexploré est bien loin du confort auxquels ont été habitués ceux de la cité. Un rêve plus fort qu’eux les guides à travers ce monde trop réel, pour eux qui ne connaissaient ni la faim, ni le froid, ni la nuit.

L’histoire est toujours aussi intéressante, plus éloignée de l’apprentissage de l’histoire du livre et de l’écrit et plus proche de la découverte concrète du monde. C’est un voyage périlleux qui attend les six jeunes que tout oppose, un voyage que l’on suit avec intérêt.

Et sans en dire trop : mon coeur de bibliothécaire est sidéré et ravi de l’origine du Vaisseau et de l’usage qui en est fait.

Mirapolis Tome 2 : Les Lumières du vaisseau
Hélène Montardre
Magnard jeunesse, 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :