Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Guerre, et si ça nous arrivait ?

Imaginez. C’est la guerre en France. Trois ans que ça dure. Le pire, ce n’est même plus les bombes, la milice, la rareté des choses. C’est le froid, parce que cela fait longtemps que je chauffage ne fonctionne plus. Parce que les fenêtres sont détruites. Et l’hiver n’en est qu’à ses débuts. Ta soeur est blessée, ton frère embrigadé, ta mère malade. Où pourriez-vous aller ? Personne ne veut de vous. Les français sont instables, mal polis, leurs femmes mal élevées. Vous n’êtes même pas les plus en danger : ce sont les politiciens, les hauts gradés qui sont partis en premier – réfugiés politiques ou disparus. De l’autre côté de la méditerranée, pays en paix le plus proche, on ne veut pas de vous. Pas la place, trop différents, vous êtes des grattes-papiers incapables de bosser. Étrangers.

Il est facile de donner son opinion sur les réfugiés qui espèrent une vie meilleure chez nous. Facile de juger, de compter : trop nombreux, pas assez d’espace, de nourriture, de travail à partager, et les médias nous le disent de mille et unes façons : ils ne s’intègront jamais

Ces réfugiés qui perdent des mois, des années de leur vie, dans la peur, la préparation du voyage, et l’incertitude de leur statut une fois arrivés en terre d’asile – que l’on juge bien souvent juste capable d’effectuer le travail dont nous ne voulons plus – étaient peut-être médecins, enseignants, chercheurs, diplômés avec des compétences reconnues dans leur vie d’avant.

Une nouvelle choc, comme Matin brun de

Franck Pavloff

l’a été (et l’est toujours), pour réfléchir, se mettre à la place de l’autre, vivre une expérience que l’on imagine même pas – et qui pourtant n’est pas si improbable qu’on l’espère. Il suffit de peu pour que les mentalités s’emportent, que la liberté se sacrifie à la sécurité, et pour qu’on papillon écrasé ne déclenche le soulèvement d’une nation.


Guerre, et si ça nous arrivait ?
Janne Teller
traduit du danois par Laurence W. Ø. Larsen 
Les Grandes personnes, 2015

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 14 décembre 2015 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :