Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Une histoire de sable

“Quoi de plus déprimant que de passer des vacances d’hiver dans une petite station balnéaire sinistre… avec ses deux parents plantés devant leurs ordinateurs pour cause de travail ? En traînant dans les rues désertes, Jeanne fait la rencontre de deux frères vraiment bizarres, habillés façon années 1980, plantés en permanence devant une maison abandonnée…
Un roman fantastique émouvant, pour les jeunes ados”
– Résumé de l’éditeur

Exemple typique qu’on ne devrait pas choisir un livre pour sa couverture.

J’adore le Rouergue, vraiment, j’ai trouvé dans leur collection DoAdo de belles pépites littéraires et des auteurs que j’ai grandement envie de suivre.

Mais pour ce texte ci, c’est une vraie déception.

Je ne sais pas si c’est parce que mon adolescence est déjà loin, ou que je n’ai jamais été aussi en colère contre le monde, mais je n’ai pas pu un seul instant m’identifier au personnage de Jeanne. Pire, elle m’insupporte, dans chacun de ses éclats de colère. Rien ne trouve grâce à ses yeux : ni la plage, ni le vent, ni même le soleil ! Et ne parlons même pas des parents, qui apparaissent dans tous leurs défauts.

C’est ce ressentiment envers et contre tout, que l’on ressent à chaque instant pour être plongé dans les pensées de Jeanne qui m’a coupé toute envie d’aller jusqu’au bout du texte.

Je l’avoue : j’ai abandonné, je n’ai même pas atteint la moitié. Je ne suis pas allée jusqu’au mystère de ce deux garçons hors du temps, seules âmes qui semblent habiter ce village de bords de mer en hivers. Peut-être que d’autres se reconnaîtront mieux dans la révolte de Jeanne, ou seront tout du moins assez curieux pour aller jusqu’au bout – et peut-être en effet que la suite de l »histoire vaut le coup d’être découverte. Mais ce n’est pas pour moi.

Une histoire de sable
Benjamin Desmares
Rouergue, 2016
(DoAdo)

Publicités

2 commentaires sur “Une histoire de sable

  1. lespagesdesam
    27 avril 2016

    Mince ! Je comprends ta déception. Il y a toujours une sorte d’espoir quand on commence un livre, on s’attend à ce qu’il nous transporte, on espère qu’il saura nous bouleverser ou nous faire rire, on espère pouvoir s’identifier aux personnages… Mais quand rien de tout ça n’est au rendez-vous c’est toujours une grosse déception. Moi, j’ai tendance à râler, je râle contre mon livre et je laisse une critique négative, ça défoule 🙂

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      27 avril 2016

      J’avoue avoir parfois du mal à laisser un critique négative ! Je suis consciente par exemple que pour ce roman-ci, je n’étais pas le bon public. Je ne me suis pas du tout reconnue dans la colère de l’héroïne, dans ses ressentis, et du coup ça n’est pas passé ! Mais peut-être qu’au delà de cela, à quelques pages près, une histoire intéressante m’attendais. Sauf que j’ai appris à ne plus me forcer dans une lecture, car il y en a plein d’autres qui m’attendent à la place 😉

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 26 avril 2016 par dans Critiques, et est taguée , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :