Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Ma fugue chez moi

Ma fugue chez moi

Ma fugue chez moi

 

 

La dernière trahison de celle qui fut son amie la plus précieuse à été la goutte de trop. Le collège n’a jamais été intéressant, les pauses un ennui de solitude, et ses goûts non conformes à ceux de son âge la mettent à l’écart. Alors, voilà, Anouk fugue. Son sac est prêt, le téléphone abandonné sur la table. Sauf qu’en cette période de l’année, si proche des vacances de noël, impossible de trouver un endroit sans danger où loger dehors. Elle aurait pu abandonner – mais une autre solution s’impose. Dans la fugue, l’important n’est pas la distance parcourue, seulement de ne pas être trouvée.

 

L’idée de Ma fugue chez moi attise la curiosité. Qui aurait pensé à fuguer chez soi ? Comment rester hors de vue dans la même maison ? Combien de temps pourra t elle tenir sans être découverte ? Surtout, fuguer chez soi, être partie en restant si proche, c’est devoir affronter de près les réactions de ceux que l’on a souhaité laisser derrière soi.

L’intrigue de cette histoire est plutôt bien menée. On suit Anouk, jour après jour, dans sa fugue, observant à travers ses yeux les efforts pour rester le plus discrète possible, son organisation pour se nourrir, pour s’occuper, pour se laver. On découvre sa famille un peu particulière, avec sa mère accaparée par son travail, à des centaines de kilomètres d’eux. Toutes les choses qui tournent dans sa tête, et qu’elle a eu besoin d’écarter d’elle. Ses questions, ses doutes.

Ce n’est qu’au travers elle que l’on observe, de loin, l’inquiétude de ses proches, le travail de la police. Leurs propres sentiments n’entrent pas en ligne de compte.

Un roman plutôt bien mené, loin des aventures dangereuses et les dures histoires familiales que l’on rencontre souvent dans les histoires de fugue. Ce n’est certes pas un roman qui sera extrêmement mémorable parmi toutes mes lectures, mais une idée intéressante et une bonne histoire qu’il fut agréable de découvrir.

Ma fugue chez moi
Coline Pierré
Rouergue, 2016
(DoAdo)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 15 juin 2016 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :