Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Le Secret de Grayson

Le Secret de Grayson / titre provisoire : Je ne suis pas un garçon

 

Grayson n’est pas confortable dans sa peau. Pas à l’aise avec les autres. Un solitaire. Parce qu’il sait, même s’il ne peut le dire : le miroir, s’il le souhaite assez fort, lui renvoie l’image de ce qu’il aimerait être. Une fille.

 

Découvrir un roman sur la transidentité, c’est toujours un risque : celui de tomber dans les clichés, les a priori, et perpétuer de fausses idées. A mon plus grand bonheur, Le Secret de Grayson n’est pas de ceux-là.

J’ai pu découvrir ce roman avant sa sortie – et c’est un roman qui saura vous faire ressentir.

On y découvre Grayson, un adolescent solitaire qui n’ose pas s’approcher des groupes déjà bien définis de ses camarades. Un garçon vivant avec son oncle et sa tante, entre ses deux cousins. Il n’a pas beaucoup d’espoir pour cette nouvelle année, qui risque de ressembler à toutes les précédentes, et il lui est de plus en plus difficile de rêver d’être autre en croisant son reflet.

Mais quelque chose change tout. Ou plutôt un ensemble de micro événements, qui vont bousculer le triste ordre des choses de sa vie. Une nouvelle élève. Un professeur qui semble voir un petit peu plus loin que les autres. Et une pièce de théâtre.

Je ne sais ce qu’il y a dans le théâtre qui facile autant les écrivains. Mais de Double jeu, à 3000 façons de dire je t’aime en passant par Moi, Simon, 16 ans, homo sapiens, le théâtre semble avoir en littérature cette capacité à sublimer ses personnages, et faire éclore des passionnés dans ces adolescents. Leur offrant le refuge inattendu, inespéré et indispensable pour sortir de leur cocon.

Tout comme Moi, Simon, qui abordait la sexualité tout doucement assumée de son narrateur, Le Secret de Grayson abordé les émois de Grayson, qui cherche à se comprendre lui-même, à mettre des mots sur des sentiments qu’il n’ose encore exprimer pour lui-même.

C’est une année mouvementée, et éprouvante, et salvatrice. Le début de quelque chose. Des hauts et des bas, une lumière qui sublime et des ténèbres profondes. Ce roman n’est pas simple, et sera éprouvant pour le lecteur qui s’y reconnaît (comme pour celui qui fait une nouvelle rencontre).

Spoiler alerte : j’ai pleuré.

.

Date de sortie : 31 août 2016

Le Secret de Grayson
Ami Polonsky
Albin Michel, 2016
(Litt’)

 

Ce roman participe au Challenge contre l’homophobie 2016.

challenge-contre-lhomophobie

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :