Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Rien dire

Rien dire

Rien dire

Il n’a rien à dire. Ou peut-être trop de choses à dire ? Il sait parler pour combler les vides, parler pour arrêter le silence et empêcher les pensées de prendre trop de place. Il sait détourner l’attention, parler sans rien dire vraiment. Mais parler de ce qui lui importe ? Devant toute une classe, et un prof, comme ça, pour s’entraîner à l’oral, dire quelque chose et construire une réflexion le temps qu’une bougie finisse de se consumer ? Impossible.

Ce doit être le troisième roman que je lis dans cette collection – une collection plus ancienne que je ne le pensais (2007), qui a subi un ravalement de façade bénéfique. Encore une fois, je suis bluffée de ce que l’on peut livrer d’une traite comme ça, comme le souffle d’une voix.

Lui est plutôt bon élève, n’a pas de problème avec le français, ni avec le fait de s’exprimer. Mais pour une épreuve comme celle qu’on veut lui faire passer, pour s’entraîner au bac de français, c’est pas possible. Il n’a rien à dire, rien qu’il veuille partager, et pourtant… pourtant, dans ses  phrases qui ne disent rien, ses histoires de chaussettes et de pâtisseries allemandes, il raconte beaucoup. Le français, qu’il maîtrise à la perfection, sa langue maternelle qui pourtant ne l’accepte pas tout à fait. Ses appréciations sur le bulletin, « excellente maîtrise du français » comme si cette langue, la seule qu’il ait apprise avec comptines et poèmes depuis l’enfance, n’était qu’une langue d’emprunt. Comme si ses racines arabes dont il ne connait rien prévalaient tout le reste. Alors, quitte à être étranger, autant l’être dans un autre pays, dont il embrasserait la langue, et les coutumes.

Soixante-dix-huit pages, ce qu’il faut pour découvrir la voix de cet adolescent, bientôt adulte, et ressentir toute la force de son introspection.

Rien dire
Bernard Friot

Actes Sud Junior, 2014
(D’une seule voix)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 18 août 2016 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :