Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains

La Fille qui navigua autour de féérie dans un bateau construit de ses propres mains

La Fille qui navigua autour de féérie dans un bateau construit de ses propres mains

Parce que le Vent Vert chevauchant le Léopard des Petites Brises est venu frapper à sa fenêtre, parce que tout enfant rêve de voyage et de magie, Septembre s’envole pour Féérie. Un monde aussi beau qu’inquiétant, sous le joug d’une reine redoutable et terriblement égoïste, et une aventure qui l’emmènera loin, très loin en Féérie.

Une histoire merveilleuse et terrible, comme tout bon conte se doit de l’être.

La Fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains, c’est un titre évocateur qui titille l’imagination avant même d’en avoir lu les premières lignes. Je m’attendais donc à vivre un incroyable voyage. Je ne pensais pas à ce point être transportée.

Il y a dans ces pages toute l’impétuosité de l’enfance, son égoïsme comme sa générosité.

On rentre dans l’histoire comme Alice suit le lapin, en tombant, tête la première et de notre propre choix. Comme Septembre, on traverse des mondes, on voit l’extraordinaire et l’inattendu et on l’accepte comme tel ; on part très loin en laissant un petit bout de nous même.

Ce roman, pourtant couronné du prix Imaginales 2015 (ce qui n’est pas rien !), n’a pas tant fait grand bruit. Peut-être parce qu’il vient d’une maison d’édition moins connue et somme toute assez récente, peut être parce que son écriture mince et serrée impression, peut être par son vocabulaire fouillé qu’on ne rencontre pas tous les jours dans les romans pour la jeunesse. Ce fut pour moi une très jolie découverte : quel plaisir de voir qu’il y a encore 4 tomes (au moins !) à venir dans cet univers !

La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains
Catherynne M. Valente
, Ana Juan
traduit de l’anglais par Laurent Philibert-Caillat

Balivernes, 2015

Enregistrer

Publicités

4 commentaires sur “La fille qui navigua autour de Féérie dans un bateau construit de ses propres mains

  1. vinushka64
    7 novembre 2016

    Je l’ai acheté en anglais sans rien savoir sur ce livre (le titre est magique, la couverture très belle… hm hm), tu me donnes envie de me lancer. Je ne savais pas qu’il y avait 4 tomes !

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      8 novembre 2016

      Quatre sont publiés en anglais, en tout cas ! Par contre, la lecture sera peut être un peu difficile en VO, vu le niveau de vocabulaire en français. J’espère qu’il te plaira en tout cas !

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :