Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

L’Énigme John Foggart : expédition au delà du cercle polaire

L’Énigme John Foggart

L’Énigme John Foggart

Un professeur bougon. Un photographe abîmé par la guerre. Deux femmes déterminées. Un père disparu, et une énigme. Tous ont pris place à bord du Saint-Michel pour un jeu de piste éprouvant avec pour seul indice une relique attirant les convoitises d’un homme sans scrupules…

En découvrant le résumé de L’Énigme John Foggart, je m’attendais à suivre les péripéties de deux femmes déterminées, prêtes à tout pour réunir leur famille, accompagnées d’un équipage hétéroclite. Finalement, c’est un récit d’aventure où chacun se partage l’avant poste, révélant les atouts et faiblesses de chacun… pour mon plus grand plaisir.

L’Énigme John Foggart est ancré dans son héritage littéraire, d’H.G. Wells à Jules Verne, en passant par les récits aventureux de Conan Doyle. Il s’en inspire de la meilleure des façons : en hommage assumé, qui se creuse une place avec ses propres qualités.

Récit de voyage et d’aventure sur le long terme, exploration du monde à une époque où il y avait encore beaucoup à découvrir, cette expédition littéraire s’amuse à distiller son histoire dans un cadre historique véritable et bien campé, avec des personnages aux caractères uniques. On s’attache sans problème à ce vieux grigou de professeur Zarco, au jeune et certainement sensible photographe Samuel Durango, à Lady Elizabeth qui ne laissera pas un vieux macho lui dicter sa conduite et à sa fille Katherine qui n’a rien à lui envier en courage et volonté. Ils ne sont pas tous faciles à vivre, et certainement pas parfait, mais sincèrement humains.

Alors que j’ai toujours rechigné à lire du Jules Verne (probablement parce qu’on a tenté de me le prescrire à l’école), j’ai suivi avec grand plaisir cette expédition et son mystère. J’y ai trouvé quelque chose que je rencontre rarement dans la littérature jeunesse : un récit certes plein de rebondissements, mais sur le long court. J’ai ressenti la durée du voyage, de l’embarquement à son apogée ; les difficultés sur le bateau ; ce jeu du chat et de la souris, et l’attente, avec l’ambitieux Ardan, bien décidé à faire main basse sur les découvertes de l’équipage. Et un réalisme très présent pour un récit plein d’imagination.

Ce fut pour moi une belle découverte, certainement aidée par la splendide couverture de Tom Haugomat sans laquelle je n’aurais peut être pas eu la curiosité de découvrir ce roman.

Espionnage, aventure, quête mystérieuse et science fiction sont au coeur de ce récit, que je vous mets au défi de lâcher avant la fin ! (vous n’y arriverez pas).

L’Énigme John Foggart : expédition au delà du cercle polaire
César Mallorqui

Bayard jeunesse, 2016

Publicités

2 commentaires sur “L’Énigme John Foggart : expédition au delà du cercle polaire

  1. Tanuki no Monogatari
    17 novembre 2016

    ce livre traîne dans ma wishlist depuis que je l’ai vu passer chez Mille et un Livres. Ta chronique donne vraiment envie !

    (et je te rejoins sur la couverture: elle est tellement jolie avec son style vieille affiche Art Déco)

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      17 novembre 2016

      Je n’en avais pas du tout entendu parler avant de le trouver en librairie, et vraiment aucun regret de l’avoir découvert ! J’espère que tu auras l’occasion de le lire 🙂

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :