Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Je suis Adèle Wolfe

Je suis Adle Wolfe

Je suis Adle Wolfe

1956.

La Seconde Guerre mondiale s’est terminée sur la victoire du IIIe Reich et de l’Empire du Japon. Chaque année, pour commémorer leur victoire, les deux puissances organisent une course monumentale où les participants s’affrontent en moto à travers les territoires conquis. Yael, survivante des camps, a une mission : prendre la place d’une des participantes, gagner la course, et tuer Hitler…

Je vais vous avouer quelque chose : j’adore les uchronies. Si je suis une quiche en histoire – ou plutôt si j’oublie constamment les dates des événements – et si le roman historique réaliste m’attire peu, l’uchronie parvient toujours à attirer mon attention. L’uchronie, c’est à la fois un rappel de l’histoire, et la présentation par un « Et si » souvent spectaculaire des enjeux des conflits qui ont façonnés le monde. Ce qui aurait pu se passer, si un simple élément de l’histoire ne s’était pas déroulé tel qu’on le connaît, et les conséquences qui en découlent par effet papillon. Comme la dystopie qui fait réfléchir sur l’état de monde, les puissances et les castes sociales, l’uchronie fait réfléchir, plutôt deux fois qu’une, et offre souvent dans le même temps une histoire prenante.

La Seconde Guerre mondiale inspire beaucoup les écrivains et les historiens en matière d’uchronie ; peut être parce que nous sommes bien conscient de l’impact considérable qu’elle a eu sur notre monde, tant dans le bilan humain que dans les cicatrices de nos relations internationales qui ont toujours lieu aujourd’hui.

Ici, il y avait un combo intéressant. Une uchronie dans laquelle Hitler a vaincu, et une mission presque suicidaire et impensable à base de course de motos (assez improbable pour attirer mon attention malgré ma passion inexistante pour les motos et les courses).

Ma lecture de Je suis Adèle Wolfe partait donc avec un bon a priori, et j’ai été non seulement conquise, mais surprise, ravie, et plus d’une fois bousculée.

L’autrice nous révèle une histoire non seulement prenante, mais merveilleusement bien articulée, qui nous plonge dans la mission de Yael centrée sur la victoire, tout en restituant son passé par événements marquants qui nous rapprochent un peu plus d’elle à chaque fois. Yael, c’est celle qui a déjà tout perdu, porte des blessures aux trous béants laissés par les morts, entraînée à survivre parce qu’il lui faut réussir, déterminée malgré ses doutes et capable de rebondir face aux obstacles que lui oppose le monde. Une jeune femme aux visages multiples dans un monde où la confiance se paye chèrement.

On espère avec elle, on sursaute, on se lance à fonds dans la course, face aux concurrents coriaces et aux imprévus. On croit savoir où l’histoire nous emmène, et pourtant…

Je pensais avoir entre les mains une histoire complète. Je me retrouve avec un premier tome plein de surprises, et l’irrésistible impatience d’avoir la conclusion de cette histoire que je n’attendais pas et qui a si bien su m’emporter. J’ai rarement lu une histoire que j’ai à ce point envie de partager : l’intrigue comme les personnages valent le détour, et cette héroïne ne s’oubliera pas de sitôt.

Je suis Adèle Wolfe
Ryan Graudin
traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Marie Cambolieu

Editions du Masque, 2016
(MSK)

Enregistrer

Publicités

8 commentaires sur “Je suis Adèle Wolfe

  1. La Tête En Claire
    27 novembre 2016

    Tu m’as donné envie 😊

    Aimé par 1 personne

  2. malecturotheque
    28 novembre 2016

    Tu m’as totalement convaincue ! Ce roman me faisait déjà de l’œil, et tu me confortes dans mon choix =)

    Aimé par 1 personne

  3. vinushka64
    28 novembre 2016

    Très intriguant ce livre ! Je n’ai encore jamais lu d’uchronie il me semble, mais tu me donnes envie de découvrir celle-ci !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :