Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Les Chroniques d’Hurluberland

Les Chroniques d'Hurluberland

Les Chroniques d’Hurluberland

 

Il était un village, petit, un peu fermé, un peu étrange : Hurluberland. Les habitants ne sont pas particulièrement méchants, certains plus généreux que d’autres, d’autres capables de faire pousser des fleurs juste par le son de leur voix, ou plus forts que dix hommes. En voici les chroniques, drôles et intelligentes et tendres.

Oui, oui, oui, oui !

Voilà un recueil de petites histoires dans le charmant village d’Hurluberland, où le magique et l’improbable se côtoient avec tendresse. Il y a une maison sur un chemin qui n’apparaît que sous certaines conditions, une fête du village par jour de grand vent, des amoureux qui tentent de faire leurs preuves… des personnages hauts en couleurs pour des situations cocasses qui ne vont jamais là où on les attendrait. Les textes courts font mouche à chaque fois, attirent le rire et la bienveillance, et c’est indispensable.

C’est drôle, c’est tendre, ça se déguste, c’est bien écrit, et en plus c’est intelligent. J’en redemande.

La plume d’Olivier Ka a été une belle découverte avec ce roman ! J’ai du coup bien envie de découvrir d’autres de ses écrits, en particulier Janis est folle publié au Rouergue.

Les Chroniques d’Hurluberland
Olivier Ka
Rouergue, 2016

(Dacodac)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 16 janvier 2017 par dans Critiques, et est taguée , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :