Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Les Lumières de Paris : Lucille, à l’heure gourmande

 

Les Lumières de Paris : Lucille, à l'heure gourmande

Les Lumières de Paris : Lucille, à l’heure gourmande

Lucille Bordier, 16 ans, revient à Paris après une désillusion féroce, mais bien décidée à reprendre sa vie en main. Ancienne femme de chambre au service de la jeune Mathilde de Gisors, elle aspire à un autre destin, à plus de libertés. Heureusement : si la vie sous Napoléon III laisse peu d’opportunités aux femmes, c’est aussi l’époque des grands changements. Tout à coup, même les rêves les plus fous semblent accessibles…

Lucille, à l’heure de Paris, a été une bonne découverte et une vraie lecture plaisir. Moi qui lit très peu de romans historiques habituellement, parce que ce n’est pas mon genre de prédilection, le sujet de celui-ci (et de la série en général) m’a tout de suite attirée : le destin de jeunes femmes, à un tournant de l’histoire, de l’industrie, au coeur de Paris sous Napoléon III, qui prennent leur vie en main. Les Lumières de Paris, c’est une découverte de cette époque, derrière le portrait de Pauline, Juliette et ici Lucille, qui ont des rêves et de l’énergie à revendre. Point appréciable de la série (en plus de l’histoire et de la qualité de l’écriture) : chaque roman se lit indépendamment, on peut donc commencer avec l’une ou l’autre héroïne.

Lucille, c’est une sanguine, une emportée, une ambitieuse peut être aussi, à qui une destinée de services auprès de la haute société ne convient pas. L’époque, si elle laisse peu de place aux femmes, est en plein bouleversement : rêves d’Amériques, palaces et stations balnéaires, grands magasins destinée au plaisir des femmes de la noblesse ou nouvelles bourgeoises… Tout à coup, les rêves les plus fous semblent possibles. Lucille y cherche sa place, et tente sa chance.

J’ai adoré faire connaissance avec Lucille. La construction du roman a fait cela très intelligemment, présentant son passé récent, cet accident de parcours qui lui a fait quitter son emploi, pour enchaîner directement sur le présent où elle reprend le contrôle de sa vie et s’engage avec toute sa détermination dans un futur qui lui convient plus. C’est une héroïne comme je les adore : pas besoin d’exploits extraordinaires, de hauts faits d’armes. Juste une sincérité dans ses actions, une touche de générosité aussi, le cran d’oser, sans pour autant rabaisser les femmes autour d’elles pour réussir ni oublier sa famille et d’où elle vient. C’est quelqu’un d’extrêmement humain, à laquelle tout un chacun peut s’identifier sans problème.

Au niveau de l’écriture de Gwenaële Barussaud encore une fois, rien à redire : le texte est fluide, bien construit, documenté, avec une belle maîtrise des mots. Je découvrirai avec plaisir d’autres personnages de la série, pour approfondir un peu plus ma connaissance de cette époque et de cet univers.

Les Lumières de Paris : Lucille, à l’heure gourmande
Gwenaële Barussaud
Fleurus, 2016

 

Enregistrer

Publicités

3 commentaires sur “Les Lumières de Paris : Lucille, à l’heure gourmande

  1. plumesdelune
    31 janvier 2017

    Cette série me branche bien ! (en plus les deux premiers volets c’est les prénoms de ma soeur et moi, donc je le prends un peu personnellement mdr).

    J'aime

    • arcanesouvertes
      31 janvier 2017

      Je ne sais pas pour les deux autres (que je vais lire dès que je peux), mais ce premier tome valait vraiment le coup. Du coup, vous auriez pu vivre à cette époque, vous fondre dans la masse 🙂

      Aimé par 1 personne

      • plumesdelune
        1 février 2017

        Oui c’est vrai ! en même temps c’est des prénoms assez intemporels au final ^^

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 30 janvier 2017 par dans Critiques, et est taguée , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :