Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Vos héroïnes de littérature jeunesse préférées

.

Enfin ! Après de longues heures de labeur, plongée dans un tableau excel n’en finissant plus, j’ai réussi à traiter l’ensemble des données recueillies par mon Questionnaires sur les héroïnes de la littérature jeunesse.

Pour rappel, ce questionnaire avait pour but de voir quelles héroïnes ont marqué les lecteurs (si déjà, elles en avaient marqué), et recueillir le plus grand nombre d’héroïnes possible. Les réponses ne sont certainement pas exhaustives, ni des vérités absolues ; elles sont en tout cas le reflet des préférences des lectrices et lecteurs qui ont bien voulu se prêter au jeu.

 

Le questionnaire contenait les questions suivantes :

Quel est votre personnage de fiction jeunesse (Roman/BD/manga…) préféré ?

Quel est votre héroïne préférée ?

Pouvez-vous nommer… un personnage secondaire féminin que vous auriez préféré au personnage principal ? l’héroïne de votre enfance qui vous a le plus marqué.e ? une super-héroïne ? une antihéroïne ?

Quelle est votre héroïne de jeunesse préférée dans les genres suivants : Roman réaliste, Science fiction/Dystopie, Fantasy/Fantastique, Policier/Thriller, Historique et BD/Comics/Manga ?

 

 

Infographie Héroïnes Litt J (a)Infographie Héroïnes Litt J (b)

Ont participé : 114 lecteurs, dont 105 ♀ et 9 ♂, avec une majorité de 25-34 ans, suivis par les 18-24 ans et 35-49 ans.

Une bien belle récolte en tout cas : avec ces douze questions, ce sont 363 noms héroïnes différentes qui ont été recensés !

.

Votre héroïne

.

La première question était une question traître : j’avais sciemment choisi le terme de « personnage principal » de la littérature jeunesse, pour voir quel personnage viendrait en premier. Et surtout, serait-ce UNE héroïne, ou UN héros ?

J’étais bien sûr consciente que les réponses seraient orientées par le titre du questionnaire.

La deuxième question, en demandant spécifiquement une héroïne si la réponse précédente était un héros, me permettait d’avoir l’héroïne préférée de chacun, toutes catégories confondues.

Comme les choses ne se passent jamais comme prévu, certains lecteurs en ont profité pour proposer des héroïnes différentes aux deux questions ! (Et j’avoue ne pas avoir pensé du tout aux héros non humains, dont on ne peut parfois déterminer le genre – sans compter non plus les réponses multiples sur une case ; je me suis beaucoup amusée !)

.

Infographie Héroïnes Litt J (c) Infographie Héroïnes Litt J (d)

.

Avec 114 participants pour ces deux questions, j’ai eu 29 héros (23 héros différents, dont un cheval et un Moomin) contre 151 héroïnes (dont 89 héroïnes différentes) !

Q 1 : 59 héroïnes différentes (94 réponses) contre 23 héros (29 réponses)

Q 2 : 47 héroïnes différentes (57 réponses)

.

Voici donc le TOP (plus ou moins) 10 :

1ère : Hermione Granger (Harry Potter, J.K. Rowling) (x12)

2e : Ellana (Le Pacte des marchombres, Pierre Bottero) (x10)

3e : Fifi Brindacier (Fifi Brindacier, Astrid Lindgren) (x6)

4e : Alice Roy (Alice Détective/Nancy Drew, Caroline Quine) (x5)

5e ex aequo : Yoko Tsuno (Yoko Tsuno, Roger Leloup), Katniss Everdeen (Hunger Games, Suzanne Collins) et Fantômette (Fantômette, Georges Chaulet) (x4)

8e ex aequo : Sophie (Les Malheurs de Sophie, Comtesse de Ségur), Ophelie (La Passe-Miroir, Christelle Dabos), Nana Osaki (Nana, Ai Yazawa), Matilda (Matilda, Roald Dahl), Mafalda (Mafalda, Quino), Lyra Belacqua (À la croisée des mondes, Philip Pullman) et Ewilan (La Quête/Les Mondes d’Ewilan, Pierre Bottero) (x3)

.

Du beau monde donc, venus d’univers très variés : bande dessinée, fantasy, policier, roman réaliste… mais aussi des classiques comme de plus récents (La Passe-Miroir de Christelle Dabos en 2013 contre Sophie de la Comtesse de Ségur en 1858)

.

Infographie Héroïnes Litt J (e)

.

.

Pour aller plus loin

Mais je ne me suis pas arrêtée à ces deux questions. Pour avoir le plus grand nombre de noms possibles, j’ai aussi demandé :

.

Infographie Héroïnes Litt J (f)

.

Un personnage secondaire féminin que vous auriez préféré au personnage principal ?

73 répondants (sur 114)

40 héroïnes

1ère : Hermione Granger (Harry Potter, J.K. Rowling) (x27)

2e : Wendy (Peter Pan, James Matthew Barrie) (x3)

3e ex aequo : Arya (Eragon, Christopher Paolini), Clochette (Peter Pan, James Matthew Barrie), Ginny Weasley (Harry Potter, J.K. Rowling) et Luna Lovegood (Harry Potter, J.K. Rowling) (x2)

.

L’héroïne de votre enfance qui vous a le plus marquée ?

99 répondants

55 héroïnes

1ère : Fantômette (Fantômette, Georges Chaulet) (x10)

2e ex aequo : Alice Roy (Alice Détective/Nancy Drew; Caroline Quine) et Sophie (Les Malheurs de Sophie, Comtesse de Ségur) (x7)

4e : Claude (Le Club des cinq, Enid Blyton) (x6)

5e ex aequo : Fifi Brindacier (Fifi Brindacier, Astrid Lindgren) et Hermione Granger (Harry Potter, J.K. Rowling) (x5)

7e : Matilda (Matilda, Roald Dahl) (x4)

8e ex aequo : Alice (Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll) et Yoko Tsuno (Yoko Tsuno, Roger Leloup) (x3)

10e : Anne Frank (Journal d’Anne Frank), Ellana (Le Pacte des marchombres, Pierre Bottero), La Petite sirène (La Petite sirène, Hans Christian Andersen), Lyra Belacqua (À la croisée des mondes, Philip Pullman), Princesse Sarah (La Petite Princesse, Frances H. Burnett) et Tara Duncan (Tara Duncan, Sophie Audouin-Mamikonian) (x2)

.

Une super héroïne ?

73 répondants

46 héroïnes

1ère : Fantômette (Fantômette, Georges Chaulet) (x13)

2e : Catwoman et Wonder woman (x6)

3e ex aequo : Ewilan (La Quête/Les Mondes d’Ewilan, Pierre Bottero), Fifi Brindacier (Fifi Brindacier, Astrid Lindgren), La Veuve Noire (Avengers), Mary Poppins (Mary Poppins, Pamela L. Travers), Miss Marvel (Miss Marvel) (x2)

.

Une antihéroïne ?

67 répondants

52 héroïnes

1ère : Sophie (Les Malheurs de Sophie, Comtesse de Ségur) (x4)

2e ex aequo : Bécassine (Bécassine, Pinchon), Catwoman, Fifi Brindacier (Fifi Brindacier, Astrid Lindgren) et Katniss Everdeen (Hunger Games, Suzanne Collins) (x3)

6e ex aequo : Adèle (Mortelle Adèle, Mr Tan, Diane Le Feyer), Eleanor (Eleanor and Park, Rainbow Rowell), Georgia Nicolson (Le Journal de Georgia Nicolson, Louise Rennison), Harley Quinn, Henriette (Le Journal d’Henriette, Philippe Dupuy) et Kriss de Valnor (Thorgal, Jean Van Hamme, Grzegorz Rosinski) (x2)

.

.

Et par genres

.

Infographie Héroïnes Litt J (g)

.

Roman réaliste :

69 répondants

54 héroïnes

1ère ex aequo : Anne Frank (Journal d’Anne Frank), Hazel (Nos étoiles contraires, John Green) et Sophie (Les Malheurs de Sophie, Comtesse de Ségur) (x5)

4e ex aequo : Eleanor (Eleanor and Park, Rainbow Rowell), Enid (Quatre soeurs, Malika Ferdjoukh), Hortense (Quatre soeurs, Malika Ferdjoukh) et Mireille Laplanche (Les Petites Reines, Clémentine Beauvais) (x3)

8e ex aequo : Alaska Young (Qui es tu Alaska, John Green), Charlie, Bettina, Geneviève (Quatre soeurs, Malika Ferdjoukh) et Georgia Nicolson (Le Journal de Georgia Nicolson, Louise Rennison) (x2)

.

SF/ Dystopie :

55 répondants

29 héroïnes

1ère : Katniss Everdeen (Hunger Games, Suzanne Collins) (x16)

2e : Tally Youngblood (Uglies, Scott Westerfeld) (x5)

3e ex aequo : Ivy (The Book of Ivy, Amy Engel) et Tris Prior (Divergente, Veronica Roth) (x3)

5e ex aequo : America (La Selection, Kiera Cass), Anna (La Déclaration, Gemma Malley), Lyra Belacqua (À la croisée des mondes, Philip Pullman) et Viola (Le Chaos en Marche, Patrick Ness) (x2)

.

Fantasy/Fantastique

74 répondants

34 héroïnes

1ère : Hermione Granger (Harry Potter, J.K. Rowling) (x17)

2e ex aequo : Ellana (Le Pacte des marchombres, Pierre Bottero) et Ewilan (La Quête/Les Mondes d’Ewilan, Pierre Bottero) (x9)

4e : Ophélie (La Passe-miroir, Christelle Dabos) (x5)

5e : Arwen (Le Seigneur des Anneaux, J. R. R. Tolkien) (x4)

6e ex aequo : Ginny Weasley (Harry Potter, J.K. Rowling) et Lyra Belacqua (À la croisée des mondes, Philip Pullman) (x3)

8e ex aequo : Alice (Alice au pays des merveilles, Lewis Carroll), Althéa (Les Aventuriers de la mer, Robin Hobb) et Luna Lovegood (Harry Potter, J.K. Rowling) (x2)

.

Policier/Thriller

40 répondants

18 héroïnes

1ère : Alice Roy (Alice Détective/Nancy Drew; Caroline Quine) (x12)

2e ex aequo : Claude (Le Club des cinq, Enid Blyton), Fantômette (Fantômette, Georges Chaulet), Lisbeth Salander (Millénium, Stieg Larsson) et Logicielle (série des Logicielle, Christian Grenier) (x3)

6e ex aequo : Kate Kovacs (CSU, Caroline Térrée), Miss Marple (Miss Marple, Agatha Christie) et Sally Lockhart (Sally Lockhart, Philip Pullman) (x2)

.

Historique

43 répondants

40 héroïnes

Des réponses très variées ! (et pas toujours facile à comptabiliser, quand elle comprend toute une collection, comme les Mon Histoire chez Gallimard)

Ont été nommées deux fois :

Anne Frank (Journal d’Anne Frank), Hortense (Les Colombes du Roi Soleil, Anne-Marie Desplat-Duc), Louise (Les Colombes du Roi Soleil, Anne-Marie Desplat-Duc), Olympe (A la poursuite d’Olympe, Annie Jay), Tirya (Tirya, Alain Surget)

.

BD/manga

79 répondants

46 héroïnes

1ères ex aequo : Mafalda (Mafalda, Quino) et Yoko Tsuno (Yoko Tsuno, Roger Leloup) (x5)

3e : Nana Osaki (Nana, Ai Yazawa) (x4)

4e : Sailor Moon (Sailor Moon, Naoko Takeuchi) (x3)

5e ex aequo : Cerise (Carnets de Cerise, Joris Chamblain, Aurélie Neyret) et Nana (Nana, Ai Yazawa) (x2)

(Petite précision : pour Nana de Ai Yazawa, quand le nom de famille n’a pas été précisé je l’ai compté deux fois ; une fois en tant que Nana Osaki, et une fois en tant que la deuxième héroïne du manga, Nana Komatsu)

.

Et voilà pour le dépouillement des réponses !

.

J’ai eu de belles surprises, des étonnements, des découvertes (et quelques arrachages de cheveux, très proches du « c’est un livre, la couverture est bleue, il y a la mer ou l’océan dans le titre » – ce fut assez drôle, et je suis assez fière de mes talents de chercheuse).

Vous avez parfois eu du mal à trouver une héroïne précise pour certaines catégories… ou à n’en choisir qu’une. Certaine fois, vous me l’avez précisé : vous ne lisez pas de ce genre-ci, parfois même seul des héros vous viennent en tête. Ou elles sont plus destinées aux adultes.

Certains auteurs sont prolifiques, et proposent ou ont proposé de nombreuses séries avec des héroïnes qui marquent : Pierre Bottero (6 séries), Évelyne Brisou-Pellen, Marie-Aude Murail, John Green (3 séries), ou encore Philip Pullman, Malika Ferdjoukh, Anne-Laure Bondoux, Clémentine Beauvais et Alain Surget (2 séries).

.

De tout ce que je retiens, il y a ceci : des héroïnes qui marquent, il y en a de deux sortes. L’héroïne peut autant être cette figure exceptionnelle, d’une intelligence et d’une force hors du commun, qui nous fait vivre des aventure exaltantes, qui prend notre revanche à notre place, qui agit tel qu’on aurait souhaité pouvoir le faire. C’est cette héroïne fantastique ou du futur, qui se découvre une force, un destin ou une ascendance exceptionnelle, qui influe le monde autour d’elle – pour le meilleur. Ce sont Ellana, Katniss, Lyra, Ewilan…

Et il y a l’autre : l’héroïne comme une soeur, le double, qui vit une vie qui aurait pu être la nôtre, dans le présent ou le passé. Une héroïne qui se trompe, fait des bêtises, est égoïste ou généreuse. Son influence agit sur l’entourage plus que sur le monde – même si parfois, un acte infime a de grandes conséquences. Comme Zélie, Claude, Mireille Laplanche, Miss Charity, Sarah, Sophie…

Et parfois, elles sont entre deux, prennent le meilleur de l’exception et du miroir de soi : Hermione,  Fifi, Alice Roy… et bien d’autres.

.

Mais aussi :

La grande gagnante des héroïnes jeunesse, toutes catégories confondues… est un personnage secondaire ! Je ne dis pas qu’elle ne mérite pas cette première place ; elle possède des qualités plus qu’appréciables, elle est brillante, courageuse, attachante, et l’univers dans lequel elle évolue en fait rêver plus d’un. Seulement, qu’est-ce que cela implique, pour les héroïnes que l’on propose à la jeunesse, quand celle qui marque le plus est celle qui a le moins de temps de parole dans la série où elle apparaît ? (Car même si elle a une place importante de la série, celle-ci se nomme Harry Potter et…, et non une variation autour du Trio magique, du Trio d’or…)

.

.

Qu’est-ce qui fait que le succès de ces héroïnes perdure dans le temps ?

.

Les retrouvailles accentuent l’affection

Si l’on se concentre sur les  romans et BD des héroïnes du top (presque) 10 :

Sur les 14 héroïnes, 12 proviennent de cycles ou de séries de romans/BD, pour 2 venant de romans qui s’achèvent en un seul tome.

Deux héroïnes seulement n’ont jamais fait l’objet d’adaptation (La Passe-Miroir, de 2013, récente et toujours en cours de publication, Yoko Tsuno, dont la série de bande dessinées continue à être publié dans les Spirou avant d’atterrir en librairie). Entre séries télévisées, séries d’animation, adaptations cinématographiques, comédies musicales, pièces de théâtre, feuilletons radio, bandes dessinées et jeux vidéos, il y en a pour tous les goûts. 6  héroïnes sont apparues sur grand écran, 4 héroïnes se sont vues adapter pour petit écran, au théâtre et ou en bande dessinée, au moins 2 en jeux vidéos, une en comédie musicale et une autre à la radio.

Ce sont des héroïnes que l’on découvre sur le long terme : que l’on retrouve dans de nouvelles aventures à chaque tome (Fantômette, Alice Roy), que l’on suit tout au long de leur évolution (Hermione Granger, Ellana, Ewilan) ; ou des héroïnes réinventées sous d’autres formats (Matilda, Fifi Brindacier). C’est peut être la multitude de nos retrouvailles avec elles, qui affectent notre attachement ? On ne peut le nier : les séries et cycles offrent plus de temps pour découvrir et s’attacher aux personnages, pour fouiller et étoffer l’univers – et donc nous marquer, plus durablement.

(qui n’a pas succombé à l’envie de découvrir un héros ou une héroïne appréciée au cinéma, et qui n’est jamais allé lire le roman d’origine après avoir découvert le personnage en BD ou à l’écran ?)

Une chose est sûre : ces héroïnes de papier n’ont pas fini de nous faire rêver.

(On me glisse à l’oreille qu’une nouvelle adaptation de Matilda sur grand écran est prévue en 2019 à partir de sa version en comédie musicale, et que Lyra pourrait revenir en film… et même dans une nouvelle trilogie de Pullman dans les années à venir. Lectrices et lecteurs nostalgiques, à vos mouchoirs !)

.

Des qualités universelles

Il y a plusieurs types d’héroïnes dans cette sélection : plusieurs héroïsmes, marqueurs de l’évolution des époques.

Les premières héroïnes, ce sont celles qui osent : les bêtises, braver les interdits, qui nous font vivre des expériences que l’on n’oserait pas accomplir : ainsi de Sophie et Fifi. Et même vivre de vraies aventures ! A leur suite, Alice et Fantômette qui vont encore plus loin : indépendantes, courageuses, futées, elles mènent et réussissent des enquêtes avec succès.

Il y a celle qui a un regard d’adulte sur le monde, preuve s’il en est que les enfants ne sont pas des idiots – et que leurs réflexions, parfois assassines, souvent justes, ne sortent pas de nulle part.

Il y a celles qui vivent de vraies, grandes, belles et terribles aventures. Ce sont les héroïnes nées à partir des années 70, encore très présentes aujourd’hui. Elles se distinguent par leurs qualités : courage, détermination, force, fidélité à leurs amis et à leurs causes. Avec ou sans pouvoirs magiques, elles se dépassent – et nous entraînent dans leur(s) monde(s) : Yoko, Lyra, Matilda, Ewilan, Ellana, Katniss…

Ou celles plus proches de nous, qui ne partent pas si loin, qui restent dans notre monde et affrontent des épreuves qui pourraient être les nôtres : Matilda et Nana, caractérisées par leur force de vivre, cette envie de se dépasser, cette aspiration à quelque chose de meilleur. A travers des rêves dans lesquelles le lecteur peut tout à fait se retrouver : trouver une famille qui nous accepte tel.le que l’on est, et atteindre le but que l’on s’était fixé.

Et aujourd’hui, il y a Ophélie. Ophélie, dans un monde à la structure très différente de la notre. Ophélie avec des pouvoirs, des dons particuliers. Mais une héroïne qui pourtant n’est pas caractérisée par la même force de caractère qui a sélectionné ses aînées. Que l’on décrirait même comme naïve, maladroite, peu sociable. Mais elle est intelligente, et passionnée : et peut être qu’elle nous ressemble plus facilement, nous paraît plus atteignable qu’une super-héroïne. Peut être qu’il n’est plus besoin d’être au dessus de tous les autres, en terme de compétence, d’intelligence, de force et de courage, pour être une héroïne que l’on va admirer ?

.

Alors, qui auriez-vous fait figurer dans ces listes ? Quelles héroïnes jeunesse vous ont touché, lesquelles vous marquent encore aujourd’hui ? Et que vous ont-elles apporté ?

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

12 commentaires sur “Vos héroïnes de littérature jeunesse préférées

  1. plumesdelune
    8 mars 2017

    Waouh ! J’avais participé à l’enquête et du coup, de voir toutes les réponses mises en perspectives c’est très intéressant ! ^^ D’autant que tu as réussi à avoir un public très varié d’un point de vu générationnel (la répartition des âges est plutôt équilibrée ). J’ai beaucoup aimé lire tes conclusions 🙂
    ça a du être un très gros travail de ton côté alors bravo à toi 😉
    Kara

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      8 mars 2017

      Merci beaucoup ! Ce fut assez long oui, mais très intéressant ! Et j’ai même découvert de nouvelles héroïnes, que j’ai bien envie de lire.

      Aimé par 1 personne

  2. Maïssa
    21 mars 2017

    Bravo pour ce travail qui a du être titanesque ! Au final c’est toi l’héroïne 😉
    je suis impressionnée par les résultats. Je me souviens que je me suis creusée la tête pour essayer de trouver des noms de personnages féminins et en lisant les résultats, j’arrêtais pas de me dire « mais pourquoi j’ai pas pensé à elle ! ». Je trouve que les conclusions que tu tirent son très intéressantes sur ce que représente une héroïnes.
    Encore une fois bravo pour tout le travail.

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      21 mars 2017

      Merci ! *rougit*
      Si je ne suis peut être pas devenue une héroïne, je commence un peu mieux à voir comment en devenir une ^^.
      J’avoue, après avoir commencé à regarder les réponses des autres, je n’ai plus du tout été capable de choisir mes propres héroïnes préférées… il y en avait trop, que j’avais oublié ! Preuve en tout cas que celles choisies, même si nous ne les avons pas toutes découvertes, ont réellement marqué plusieurs générations.
      En tout cas, je suis contente de voir que le résultat de ces recherches t’ont intéressées !
      A de prochaines lectures (et héroïnes) 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. ghesquiere viviane
    6 avril 2017

    Je suis très étonnée de ne pas voir apparaître Marion Duval. Sinon encore plus compliqué, trouver des héroïnes d’origine maghrébines, asiatiques ou africaines dans la littérature de jeunesse.

    J'aime

    • arcanesouvertes
      7 avril 2017

      Oh, elle est apparue dans mes réponses (deux fois au total dans le questionnaire après vérification), mais tout ne rentrait pas dans l’infographie (surtout au vu du nombre de réponses différentes !)
      Et je suis bien d’accord : trouver des héroïnes d’autres origines ou même biculturelles c’est encore plus compliqué. Ce serait même une autre étude à lancer.

      J'aime

  4. ghesquiere viviane
    6 avril 2017

    Sinon chapeau pour ce travail …culotté!

    J'aime

  5. vinushka64
    2 mai 2017

    Je suis étonnée pour Wendy (même si c’est que x3 et que je la préfère aussi à Peter) car lors d’échanges lectures sur Peter Pan, je me sentais un peu seule à aimer Wendy malgré son rôle très genré. Hermione a beaucoup de succès. Finalement, pas mal de caractères différents ressortent !

    J'aime

    • arcanesouvertes
      3 mai 2017

      Je pense que pour Wendy, c’est la question qui influence les réponses. Il n’est pas toujours facile de se souvenir d’une histoire où réellement une héroïne secondaire aurait été préférée au héros principal. L’histoire de Peter Pan, qui a eu de nombreuses adaptations, revient peut être plus facilement en tête (et probablement que la version de Disney influence un peu l’idée qu’on en a, si on ne l’a pas lu récemment – personnellement, je n’ai lu le texte original qu’il y a un an, ça change pas mal ma perception de l’oeuvre !)
      Et oui, Hermione est la grande gagnante de ces questions, je ne suis pas étonnée (il faut dire que la série a eu et a toujours beaucoup de succès ; le trio est mémorable, et nous sommes sûrement beaucoup à nous être identifiés à Hermione dans notre enfance). Mais je suis contente du nombre et de la variété de réponses que j’ai eu au questionnaire. Des héroïnes de tous caractères et de toutes les époques !

      Aimé par 1 personne

  6. La tête dans les livres
    9 octobre 2017

    Super intéressant!! Merci 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :