Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Stabat Murder

Stabat Murder

 

Le monde de la musique offre une terrible compétition. Ce ne sont pas Matthis, Valentin, Mia et Sacha, qui s’entraînent pour passer un concours international de piano, qui vous dirons le contraire.
On pourrait s’attendre à un drame social, des coups bas qui exacerbent leur compétitivité, mais non. Car les quatre jeunes qui révisent sous les conseils du même professeur, Laurent Sabonès, s’entendent plutôt bien malgré leurs différences et leur envie de réussir.
Or, à quelques semaines de la date fatidique, ils disparaissent. Pas un mot, pas un message. La thèse de la fugue est rapidement écartée, et pour Clara Di Lazio, commissaire en charge de l’enquête, chaque seconde compte pour les retrouver.

Avec Stabat Murder, l’autrice Sylvie Allouche nous offre un thriller palpitant, qui nous tient en haleine jusqu’aux derniers instants. On découvre dès les premières pages les trois jeunes passionnés, perdus et désorientés, découvrant très rapidement – et avec horreur ! – la situation dans laquelle ils se trouvent. Et puis on repart en arrière, on fait connaissance avec eux, leurs aspirations, la musique et la passion qui les mène.

Puis arrive leur disparition. Inquiétude des proches, signalement de la disparition, les heures qui défilent avant que leurs doutes/craintes ne soient prisent au sérieux. Puis l’enquête commence…

Une enquête bien menée, une histoire qui vous tient en haleine de bout en bout, des jeunes gens pour lesquels on s’inquiète en voyant les heures passer… Bref, une belle réussite, à dévorer !

Détail à noter : c’est l’un des rares romans jeunesse que j’ai lu avec un personnage LGBT où sa sexualité n’est pas le coeur du roman, mais un détail de sa vie, comme sa couleur de cheveux ou sa passion. Il est agréable de se dire que la bisexualité ou l’homosexualité puissent devenir des non-sujets ; simplement des histoires d’amour, de jalousie et des peines de coeurs, comme on en trouve tant d’autres dans tous les genres de la littérature.

 

Stabat Murder
Sylvie Allouche
Syros, 2017

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 19 avril 2017 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :