Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

La Plus grande chance de ma vie

La plus grande chance de ma vie

 

Juliette a toujours eu de la chance. Trouver un billet par terre, avoir la fève dans la galette des rois, prendre la dernière paire de chaussures à sa taille… Une chance probablement héritée de ses parents : tous deux travaillent à la française des jeux. La bonne fortune, elle connaît ! Mais même les plus fortunés peuvent subir la malchance, et pour Juliette ce ne sera pas qu’une question de mauvaise journée.

.

Dans La Plus grande chance de ma vie, il est question de chance, mais aussi de filiation. Qu’est-ce qu’on prend, qu’on garde de ses parents ? Comment se construit-on, en tant qu’individu ? Et quand ce qui était une certitude s’effondre, comment se relever ?

C’est bête, mais après avoir lu Je suis qui je suis, roman qui m’avait beaucoup touchée, j’ai cette fois un peu l’impression d’avoir passé un moment devant un feuilleton télé. Une histoire avec des personnages, des émotions, tire-larme comme on s’y attend mais pas trop. Bien écrit et efficace, mais qui se retiendra plus peut-être par son côté fait divers, qui n’aurait pas dépareillé dans une émission hebdomadaire type Tellement vrai, que pour son originalité.

.

Je vais essayer de le dire sans spoiler, mais pas sûre que j’y arrive. Donc attention : (probable) SPOILER ALERTE, et surtout
NE LISEZ PAS LA QUATRIÈME DE COUVERTURE.

.

Et je suis déçue, aussi, parce que la quatrième de couverture en révèle bien trop. Trop pour qu’il y ait de la surprise – on a bien trop le temps de se préparer à cette malchance qui tombe d’un coup sur cette famille, pour qu’elle nous coupe le souffle autant qu’à eux. Et c’est tellement dommage ! Il y avait bien assez pour nous faire deviner une partie de l’affaire, mais comme c’est déjà prédit par le résumé, on se doute que ça ira plus loin…

.

Fin de risque de SPOILER 

.

Oui, le sujet est original, le ton de l’héroïne semble juste et parvient à nous émouvoir, l’histoire est bien… mais elle ne me laissera pas un souvenir impérissable.

.

La Plus grande chance de ma vie
Catherine Grive
Le Rouergue, 2017
(DoAdo)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :