Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

D’un trait de fusain

D’un trait de fusain

 

Résumé éditeur :

1992. Mary, Monelle, Julien et Sami sont lycéens dans une école d’art. En cours de dessin, leur modèle préféré s’appelle Joos. Il est jeune, libre et beau. À l’âge des premières expériences amoureuses, l’épidémie de sida s’immisce brutalement dans leurs vies. La plupart des adultes se taisent et semblent ignorer la tragédie. Mary décide de briser le silence, d’affronter le regard de ses parents, de la société, et de s’engager.

.

Ce roman m’a assomméedans le bon sens du terme.

Il m’a porté un coup, de ceux qui vous font chanceler, qui bousculent quelque chose à l’intérieur de vous.
Cathy Ytak… Waou. Ce morceau de vie que vous m’avez offert, ce morceau d’une histoire commune dont je n’ai pas souvenir pour être née quelques années après, m’a fait tomber sous le charme de personnes grandes et fortes et fragiles et faillibles et sincèrement belles.

D’un trait de fusain, c’est un groupe d’ami réunis par le dessin. Proches, mais comme le sont des camarades de classe qui s’apprécient, juste avant de forger des liens par les souvenirs et les moments partagés – de ces liens qui semblent éternels. Arrive dans leur vie Joos, modèle de nu masculin, qui change des précédents parce que décomplexé, sans cette horrible conscience du corps et de ses défauts. Notre narratrice c’est Marie-Ange, un nom ronflant et poussiéreux digne de ses parents qui le sont tout autant, qui cherche à s’apprivoiser et à se sortir du carcan des interdictions qu’ils lui ont inculqué. « Les yeux baissés, les cuisses serrées, la peur des hommes en héritage, la haine du corps en transmission ».

D’abord, Cathy Ytak écrit l’excitation, une amitié qui se renforce, des moments qui se prolongent, des regards, des compréhensions, des gentilles. Et puis le faisceau du récit s’arrête sur Marie-Ange qui voit, qui écoute, qui prend de plein fouet la séropositivité de Joos, la peur de Sami.

Tout d’un coup, plus rien n’a d’importance. Ni la peur du corps, ni le jugement des autres, ni les parents à l’esprit trop étroit, trop fermé. Il faut avancer, trouver un appuis pour s’élancer plus loin, serrer les poings, les dents aussi parfois. Trouver du courage là où on ne pensait pas en stocker. Compter ceux qui sont là, et qui comptent. Les autres n’ont plus d’importance.

Il y aura des pertes, des déchirures, mais aussi du soutien. Des rires inappropriés, et ceux qui tombent le bon moment venu. Des colères et des coups de gueules. De l’amitié. De l’amour.

Tout cela pourrait être un drame : c’est la vie toute entière.

Accrochez-vous, c’est une pépite.

(Cathy, ce n’est pas la dernière fois que je te lis. C’est une promesse.)

.

(Mika – merci merci merci d’avoir amené ce livre entre mes mains)

.

Parution le 21 septembre 2017.

.

D’un trait de fusain
Cathy Ytak
Talents hauts, 2017
(Les Héroïques)

Enregistrer

Publicités

11 commentaires sur “D’un trait de fusain

  1. Méluzine
    31 août 2017

    Ca a l’air trop bien! Je n’en avais pas entendu parler mais il me tarde de pouvoir le lire!

    J'aime

    • arcanesouvertes
      31 août 2017

      Je pense que Talents Hauts a tout juste commencé à en faire la promotion, avec l’envoi de services de presse. J’ai pu le découvrir en avant première grâce à un de mes potes libraires (c’est très utile d’en avoir, surtout s’ils sont bon goût – en plus généralement ils sont très sympathiques ^^), et je compte bien me l’acheter à sa parution officielle, parce que non seulement l’histoire est superbe, en plus la couverture est magnifique.

      Aimé par 1 personne

      • Méluzine
        31 août 2017

        J’avais pas vu que c’était Talents hauts, faut vraiment que je me remette à lire un peu ce qu’ils éditent. 😉

        J'aime

      • arcanesouvertes
        31 août 2017

        Je n’aime pas toujours ce qu’il font – du moins, dans leurs premières parutions. Certains de leurs titres pour les plus jeunes font très fabriqué sur commande : tu vois en très gros le message qu’ils veulent faire passer, c’en est presque indigeste. Par contre, sur les derniers romans (surtout ados) que j’ai lu d’eux, que de belles découvertes. Ils ont réussi à trouver de très bons auteurs, engagés, qui savent conter et raconter, et qui savent construire des vies.
        Je recommande en particulier leur collection Les Héroïques, toute jeune, ancrée dans l’Histoire, qui est très prometteuse.

        J'aime

      • Méluzine
        31 août 2017

        D’accord, ça a l’air pas mal en effet. Merci du conseil. 😉

        J'aime

  2. loiseaulit
    31 août 2017

    Il fait partie des livres que j’ai reçus ce mois-ci, je vais le lire très prochainement 😀 Étant donné que les premières chroniques sont très bonnes, j’ai vraiment hâte !

    J'aime

  3. Maïssa
    1 septembre 2017

    Je ne connaissais pas du tout, mais ce livre a l’air vraiment génial ! Sur un sujet dont on parle peu (ou du moins moi je n’ai jamais lu de livre dessus), je pense que ça peut être un véritable livre coup de poing. En tout cas, un grand merci pour cet découverte ! Je note le titre et je file le chercher en librairie 😉

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      2 septembre 2017

      Oui, j’ai rarement lu de livres traitant ce sujet, surtout en litté jeunesse. Et en plus il est remarquablement bien construit, avec des personnages très humains, ça ne gâche rien !
      Il faudra attendre un petit peu avant de sauter dessus par contre, il ne sort qu’ à la fin du mois 🙂

      Aimé par 1 personne

  4. Marinette
    13 octobre 2017

    Une pépite, je suis bien d’accord. Tout juste fini de le lire ce matin et quelle claque !

    Aimé par 1 personne

  5. Pingback: D’un trait de fusain de Cathy Ytak | La Licorne et ses bouquins

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :