Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Bilan lecture #3.08

bilan du mois3

 

Mes lectures d’août

* * *

Nombre de livres lus : 24

Romans : 12 – BD : 12

Séries commencées : 2

Séries avancées : 2

Séries terminées : 0

* * *

Romans :

 

Gullistan : contes persans, Saadi, illustré par Reza Dalvand, adaptation de Jean Poderos et Chloé Fougerouse ❤

Ces liens qui nous séparent, Ann Brashares ❤ ❤

Les Mystères de Larispem Tome 2 : Les jeux du siècle, Lucie Pierrat-Pajot

Dans la forêt de Hokkaido, Eric Pessan ❤

Tarara des Kiribati : un ethno-conte, Abbadan, illustré par Helder Da Silva ❤

La Princetta et le Capitaine, Anne-Laure Bondoux

Baby-sitter blues, Marie-Aude Murail

Mystère, Marie-Aude Murail, illustré par Serge Bloch

Lili Goth et la souris fantôme, Chris Riddell

D’un trait de fusain, Cathy Ytak ❤ ❤ ❤

Apprentie sorcière, James Nicol

Chasseurs de cyclones, Christine Avel

 

Les nouvelles commandes sont arrivées à la bibliothèque, ce qui veut à peut prêt dire noël, donc réception et lecture des nouveautés. Parmi elles, deux contes à retenir. Gullistan : contes persans, du poète et conteur Saadi dont les oeuvres ont plus que marqué les époques – c’est une petite merveille. Et Tarara des Kiribati d’Abbadan, deuxième ouvrage de la collection ethno-conte qui souhaite perpétuer les traditions orales en voie de disparition de peuples monde entier, qui présente cette fois une origine du monde fortement liée à l’état climatique de notre planète.

Je continue d’explorer la bibliographie de deux autrices dont j’admire la plume, avec La Princetta et le Capitaine de Anne-Laure Bondoux et Baby-sitter Blues et Mystère de Marie-Aude Murail. Ce ne seront pas mes titres préférés d’elles, mais tout de même de bonnes lectures.

Je découvre Ann Brashares avec Les Liens qui nous séparent : un très bon roman pour l’été, avec une histoire de famille compliquée et une belle fratrie qu’on adopterait volontiers – sans leurs parents bien trop compliqués à gérer. J’ai beaucoup d’attentes pour Les Mystères de Larispem – du coup, je suis très sévère avec ce deuxième tome, que j’ai lu avec plaisir mais avec un arrière goût de trop peu. Apprentie Sorcière se lit très bien, Dans la forêt de Hokkaido fait frissonner, et Lili Goth apporte une belle dose d’étrangeté.

Chasseur de cyclones, s’il n’était pas mal, ne me restera pas bien longtemps en mémoire.

Et bien sûr la palme du meilleur roman du mois revient à D’un trait de fusain : suivez sa parution avec attention ! Plus que quelques jours à attendre.

* * *

BD :

Le Château des étoiles Tome 3 : Les chevaliers de Mars, Alex Alice ❤ ❤

Macaroni ! Thomas Campi, Vincent Zabus

Quand le cirque est venu, Wilfrid Lupano, Stéphane Fert ❤ ❤ ❤

Witchazel contre le démoniaque Onyribilis, François Darnaudet, Elric, Laure Durandelle ❤

Cosmic girlz 2, Lunlun Yamamoto

Alyssa Tome 2 : Sélection naturelle, Isabelle Bauthian, Rebecca Morse, Florence Torta

Le Garçon et la bête Tome 3, adaptation en manga Renji Asai, oeuvre originale Mamoru Hosoda ❤

Devenir Rosie : Rosie la Riveteuse et la performativité du genre, Shreyas R Krishnan ❤ ❤ ❤

La Carte du ciel, Arnaud Le Gouëfflec, Laurent Richard

Le Royaume Tome 1 : Anne & Tome 2 : Les deux princesses, Benoit Feroumont, Christelle Coopman

The Wicked + the Divine Tome 1 : Faust départ, Gillen, McKelvie, Wilson, Cowles ❤

 

J’avais beaucoup aimé le premier tome de Witchazel, un mélange d’humour, et d’aventure derrière un dessin qui rend hommage aux premiers temps de la bande dessinée ; ce second opus continue sur cette belle lancée. Avec un charme rétro mais des personnages résolument modernes, qui critiquent à leur façon les travers de notre société, Witchazel attire l’oeil – pour le garder.

Alyssa fut une très bonne découverte qui, à la manière des Nombrils, est une série BD d’humour plus intelligente qu’on ne pourrait le croire.

J’ai eu beaucoup de plaisir à retrouver Le Château des étoiles et Le Garçon et la bête, dont j’attends toujours le tome suivant en comptant les jours.

Macaroni ! est une belle histoire de transmission familiale et de découverte intergénérationnelle – belle mais triste histoire, de ces personnes touchées par la grande Histoire que le passé vient hanter.

Quand le cirque est venu garde une belle place dans mon coeur, mais est détrôné sur le podium du mois par Devenir Rosie, bande dessinée documentaire sur une grande icône féministe, de sa création à ses récupérations aujourd’hui, facilement identifiable, qui inspire et que l’on aspire à devenir. C’est bien fait – à relire plusieurs fois pour intégrer toutes les notions abordées.

.

 

Enregistrer

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 1 septembre 2017 par dans Bilan lecture, Bilans, et est taguée .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :