Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Pile ou Face

Pile ou face Tome 1

Pile ou face Tome 2

New York, années 1860.

Les jumeaux Cleopatra et Alexandre, livrés à leur sort à la disparition de leur père, ont rejoint le gang du Crochet Noir. Pris par la police, ils acceptent de trahir le gang, contre un ticket de train pour la Nouvelle Orléans, où ils espèrent commencer une nouvelle vie. Mais une annonce dans le journal leur fait miroiter une meilleure opportunité : se faire passer pour les jumeaux disparus d’un homme fortuné, qu’ils sont prêts à délester de sa fortune. Encore faut-il qu’ils arrivent jusqu’à lui, sans se faire repérer par le gang qu’ils ont dénoncé – ni par des pirates qui semblent très intéressés par des objets en leur possession.

La course ne fait que commencer.

.

Des orphelins, des pirates, des forbans, un souffle d’aventure, un héritage mystérieux, une dose d’humour et beaucoup de courage : voilà les ingrédients clés de cette série prometteuse !

J’ai tout adoré dans ces deux histoires. Les héros, évidemment, aux caractères bien trempés, débrouillards, courageux et infatigables, mais non sans défauts. Deux jeunes que l’on voit prendre confiance en eux de chapitres en chapitres, se découvrant chacun des forces insoupçonnées. L’enchaînement des événements, avec un rythme soutenu d’aventures et de rebondissements. Le dessin et les couleurs, avec des cases qui se permettent des plans variés, avec plongée et contreplongée pour une touche de dramatisme en plus, et qui ne s’épargne pas l’attention aux détails. Et puis les histoires de pirates, de trésors et de jeunes qui tentent de prouver leur valeur m’ont toujours fascinées, surtout quand il est aussi question de la place des femmes dans cette vie là.

Deux tomes seulement existent à ce jour, et j’espère qu’ils ne seront pas les derniers tant les aventures des jumeaux m’ont transportée. J’espère qu’elle se continuera un jour !

.

Pile ou Face
Tome 1 : Cavale au bout de la nuit
Tome 2 : Cap sur l’île au trésor
Hope Larson, Rebecca Mock
Rue de Sèvres, 2016 & 2017

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 4 novembre 2017 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :