Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Sauveur & Fils : Saison 1

Sauveur et fils 1

 

Je ne m’étendrai pas beaucoup sur cette belle série de Marie-Aude Murail, qui a déjà fait couler beaucoup d’encre et croulant sous les éloges. Qui sont mérités par ailleurs.

.

Dans Sauveur & fils, ce n’est pas la plume de l’autrice qu’on remarque le plus : ce sont les personnages. On n’y trouvera pas de grandes et belles descriptions qui vous posent un décors, ni de longues introspections. Mais ce que l’on a à découvrir est peut-être plus important : une proximité avec des gens (et pas de simples personnages), entiers, vivants, avec tous leurs défauts et leur humanité.

La littérature de Marie-Aude Murail est une littérature de sincérité. Elle nous offre des humains superbement imparfaits et réels, des amis à découvrir, que l’on écoute et qui nous conseillent. Ses personnages sont spontanés, leurs remarques réelles, leurs réactions compréhensibles. Il y a aussi de l’humour, et surtout des yeux grands ouverts sur la vie.

Qu’ai-je aimé dans ce roman ?

♦ L’humour, parfois pince sans rire, parfois de situation, parfois inattendu, et parfois une simple devinette du type : qu’est-ce qui est vert, qui monte et qui descend (je vous laisse trouver celle-la, elle est facile)

♦ Les patients de Sauveur, même si les maux de certains m’ont donné la chair de poule.

♦ Lazare, le fils de Sauveur, qui a les oreilles qui traînent et l’esprit en ébullition, jamais fatigué de poser des questions.

♦ Gabin, avec sa carapace pour mieux n’en avoir rien à faire de sa vie de famille un peu compliquée, qui n’a pas spécialement prévu de se retrouver avec un petit frère presque d’adoption et trop timbré pour lui.

♦ Et Sauveur, Sauveur qui écoute, s’inquiète, donne son attention à ceux qui en ont besoin, mais qui parfois en a ras-le-bol d’écouter, qui est moins attentif à certaines heures de la journée, qui excelle en réchauffage de plats tout prêts, qui ne compte pas les heures et esquive les attentions douteuses de ses patientes, qui s’empêtre certaines fois dans ses explications et se retrouve avec un cochon d’inde sans le faire exprès. Qui toujours, toujours fait de son mieux. Même si les cordonniers sont les plus mal chaussés.

.

Ne faites pas comme moi : ne vous arrêtez pas au hamster de la couverture (qui me paraît toujours aussi ridicule et qui m’avait coupé toute curiosité pour cette histoire). Faites-vous plaisir, faites-vous du bien : lisez Sauveur & Fils. C’est presque un début de thérapie. Et un peu d’empathie fait toujours du bien au coeur.

.

Sauveur & Fils : Saison 1
Marie-Aude Murail
Ecole des Loisirs, 2016
(Médium)

2 commentaires sur “Sauveur & Fils : Saison 1

  1. Shaya
    9 décembre 2017

    Je l’ai repéré celui là, et même failli l’acheter le week-end dernier !

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      9 décembre 2017

      Et bien n’hésite pas à le feuilleter la prochaine fois que tu le croises : il est presque certain que tu réparties avec !

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 9 décembre 2017 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :