Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Princesse Henriette : Hamster au bois mordant

 

Princesse Henriette Tome 1

Princesse Henriette est une vraie princesse. Une princesse hamster pour être exacte. Une princesse qui saute du haut d’une falaise, combat des ogres (ou des sales petits vaurien qui embêtent des géants qui n’avaient rien demandé à personne), bref : qui fait de vrais trucs de princesse (parce que, vous voyez, c’est une princesse). Or, comme toute princesse et unique héritière du royaume qui se respecte, elle a reçu une malédiction à la naissance… un sort de sommeil éternel pour être exacte. Mais ce n’est pas ce petit détail qui va l’empêcher de faire ce qu’elle aime.

Ma princesse préférée de l’année c’est définitivement Princesse Henriette ! Une vraie de vraie princesse, même si elle ne sait pas marcher avec un livre sur la tête.

J’ai su tout de suite que ce livre était pour moi, parce que c’est un piège à stéréotypes : il est rose, avec des princesses et des animaux qui parlent, et il brille. Tu peux pas faire plus « livre marketé pour filles », à moins peut-être de rajouter un tutu (et je crois qu’il y en a un dans le tome suivant). Sauf que de ces stéréotypes, Princesse Henriette en fait un paillasson et ne prend même pas la peine de s’essuyer les pattes dessus.

Princesse Henriette donc, c’est une princesse qui aime faire ses propres trucs de princesse et qui apprend à dix ans qu’une méchante sorcière lui a jeté une malédiction : à ses douze ans, elle va se piquer à une roue (de hamster) et s’endormira pour l’éternité !

Heureusement, il y avait la plus jeune des fées qui avait encore un vœux à formuler pour atténuer tout ça.

Vous trouvez que cette histoire à un air de déjà vu ? vous êtes loin du compte. Car Princesse Henriette ne va pas laisser ce contretemps l’empêcher de vivre sa vie. Si rien ne peut empêcher un sortilège de ce genre de prendre effet, alors rien de grave ne peut lui arriver d’ici là… et elle est donc, jusqu’à cet anniversaire, totalement invincible. Avec deux années entières pour faire tout ce qu’elle veut.

J’ai beaucoup beaucoup ri, je l’avoue. C’est encore mieux que je ne l’espérais. Les illustrations sont épatantes, elles renforcent très bien le ton de l’histoire – avec un côté bande dessinée qui n’est pas pour me déplaire. Et puis il y a du vocabulaire : on ne prend pas les jeunes lecteurs pour des billes.

Mon seul regret ? Qu’en voulant se jouer des stéréotypes de genre, le roman a tendance à trop cristalliser le côté « vraie fille de la vraie vie qui fait des choses et défonce tout » vs « fille nunuche qui aime le rose et les fleurs ». 

On peut être une guerrière fleur bleue, que diable !

 

Princesse Henriette : Hamster au bois mordant
Ursula Vernon
Milan, 2017

Publicités

3 commentaires sur “Princesse Henriette : Hamster au bois mordant

  1. La Nébuleuse
    24 avril 2018

    C’est toujours le risque, tomber dans l’écueil de la « fille forte » qui serait du coup, plus forte que les autres… mais ce ne doit pas être si évident de trouver l’équilibre à l’échelle d’un livre. Si déjà les lectures s’équilibrent les unes les autres sur ce point, c’est pas mal 🙂

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      24 avril 2018

      C’est bien vrai !
      Et puis je tatillonne un peu ici, ce n’est pas si flagrant. Le rose de la couverture et le violet des illustrations aident à contrebalancer l’ensemble, et je ne suis pas encore allée voir le tome 2 !

      Aimé par 1 personne

  2. Pingback: bilan avril-mai 2018

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 23 avril 2018 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :