Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

La Grande aventure de Concombre Tome 1 : le royaume du Donut

La Grande aventure de Concombre Tome 1

Le grand jour est arrivé pour Concombre, apprenti-magicien : l’école rouvre les portes demain ! Malheureusement Cordélia, la grande méchante du royaume, vient de mettre au point un plan diabolique qui menace l’ensemble du Monde des Rêves, et il faudrait un héros courageux et chevaleresque pour l’en empêcher. Et c’est sur Concombre que leur choix s’est porté, bien malgré lui. Si seulement ils avaient désigné sa soeur Amande, qui ne demande qu’à faire ses preuves !
Voilà nos deux jeunes lapins lancés dans une quête épique et grandiose.

J’avais tellement hâte de lire cette bande dessinée ! Entre les couleurs flashy, le design des personnages adorable, et le synopsis racoleur, il y avait tout normalement pour me plaire.

Alors, démêlons tout ça.

L’histoire d’abord : ce qui m’a charmé au départ, au delà des noms farfelus des personnages (Concombre, vraiment, je n’en reviens toujours pas), c’est ce petit côté subversif : un héros désigné comme élu car l’aîné de la famille (et bien sûr le garçon), qui préfèrerait laisser sa place à quelqu’un d’autre pour suivre sa passion des lettres et de l’enseignement ; une petite soeur (pas si petite d’ailleurs) courageuse et débordante d’énergie, pressée de faire ses preuves ; une fée légèrement bras cassée, et une quête à accomplir. C’était tout ce qu’il me fallait. Et pourtant…

Pourtant, c’est allé un peu trop loin. Moins subversif que caricatural, avec des ficelles trop grosses, de l’humour à la pelle et ses gros sabots. L’humour du détournement, avec ses codes empruntés aux jeux vidéos et aux jeux de rôles, finit par prendre le pas sur l’intrigue qui n’avance pas. Les personnages, qui commencent par être attachants, deviennent bien vite horripilants ; et malgré tous mes efforts n’ont pas réussi à garder mon intérêt pour eux.

Au niveau de l’illustration là aussi, la sauce n’a pas pris. Si les couleurs vives ont su me charmer, amenant de l’énergie à l’histoire, j’ai eu beaucoup plus de mal avec le trait fondu. Je ne sais pas : je crois que je suis attachée aux formes nettes ou au moins aux contours définis. Et pourtant ! en me plongeant dans le tumblr de l’autrice illustratrice aujourd’hui-même, j’en ai pris plein les yeux. Mais peut-être que j’apprécie plus ce style en tant qu’illustration que comme vecteur d’histoire ?

Alors voilà : La Grande aventure de Concombre était sympa, mais sans plus.

C’est peut-être, au fond, que j’en attendais trop ; et très probablement, d’autres lecteurs y trouveront leur compte. Mais personnellement, pour une bande dessinée pleine d’entrain qui bouleverse les genres du conte, de l’épique et de la fantasy, je retournerai déguster Nimona : c’est bien plus fin, avec des dessins plus nets tout en restant colorés, et j’y ai pris bien plus de plaisir.

La Grande aventure de Concombre tome 1 : le royaume du Donut
Gigi D-G
Gallimard jeunesse, 2018

4 commentaires sur “La Grande aventure de Concombre Tome 1 : le royaume du Donut

  1. Méluzine
    18 novembre 2018

    Nimona ! ❤
    Je sais pas si tu as vu, Noelle Stevenson a fait une adaptation d'un vieil animé, She Ra. C'est sur Netflix, j'ai regardé les premiers épisodes et pour l'instant c'est chouette. 😉

    J'aime

    • arcanesouvertes
      18 novembre 2018

      Ahah oui, je suis en plein dedans ! Il ne me reste plus que trois épisodes à voir, j’essaye de les savourer (c’est tellement chouette ! J’aurais été à fond dessus enfant)

      Aimé par 1 personne

  2. Mistikrak
    27 août 2019

    Pour ma part, j’ai adoré cette bande dessinée. Quelques lacunes au niveau du récit, mais somme toute un très agréable moment de lecture pour moi. Je viens d’apprendre que l’auteure a laissé tombé cette série, qui n’aura donc pas de fin.

    J'aime

    • arcanesouvertes
      27 août 2019

      En toute honnêteté, cette série-ci ne m’a pas vraiment marquée ! J’en attendais trop, j’ai été déçue… mais au moins ce n’est pas un mauvais souvenir.
      Dommage en tout cas que l’autrice n’ira pas plus loin : c’est toujours un peu décevant de ne pas avoir de conclusion, pour le lecteur comme le créateur.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 17 novembre 2018 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :