Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Bilan lecture #5.03

 

Mes lectures de Mars

Qu’est-je lu ce mois-ci, qu’est-ce qui a retenu mon attention, mon admiration ? Quelles nouvelles séries ont été découvertes, et ai-je réussi à en terminer ?

Comme toujours : des coeurs sur ce qui m’a tout particulièrement marqué, et les liens vers mes critiques si celles-ci on été rédigées à temps.

* * *

Nombre de livres lus : 10

Romans : 3 – Essai : BD : 6 

Séries commencées : 0

Séries avancées : 0

Séries terminées : 0

* * *

Autrices lues : 3+4=7

* * *

On reprend du poil de la bête en mars, avec enfin des lectures qui accrochent mon attention et me redonnent l’envie de prendre le temps de lire. Au programme du mois : trois bon romans, un essai et quatre chouettes bande dessinées  !

Romans :

 

Tous les hommes désirent naturellement savoir, Nina Bouraoui 

La Femme coquelicot, Noëlle Châtelet ❤ ❤

Loli le temps venu, Pierrette Fleutiaux ❤ ❤ ❤

 

Le mois de mars fait la part belle aux femmes. On parle d’amours : passion amoureuse, lien familial, découverte de sa sexualité, naissance et renaissance. 

Avec Tous les hommes désirent naturellement savoir, Nina Bouraoui explore ses souvenirs d’enfance, ses premiers pas vers la découverte de son homosexualité, l’image qu’elle a formé de sa mère au cours des années et l’impact de l’histoire familiale sur sa propre vie. Un puzzle intime qui m’a beaucoup plu.

La Femme coquelicot nous fait redécouvrir la passion en même temps que son héroïne qui, à soixante dix ans, après un mariage et deux enfants ne pensait plus avoir tant de choses à apprendre de la vie et sur elle-même. Poétique et doux à la fois.

Loli le temps venu nous parle lui d’un tout autre amour : celui d’une grand-mère pour sa petite fille, dès les premiers instants. Pierrette Fleutiaux nous parle avec honnêteté et beaucoup d’intelligence de ce lien qu’elle a développé avec Loli et sa petite fille du future, qu’elle nourrit et qui la nourri elle en retour. On voudrait l’offrir à tous les grands parents qu’on connait.

* * *

Essai :

La Leçon de Rosalinde, Mustapha Fahmi ❤ ❤ ❤

Il est très difficile de résumer La Leçon de Rosalinde, tant sont variés les sujets que l’auteur traite dans ses textes courts. Chaque mot semble résonner pour nous, tant ils semblent musicalement bien placés et finement bien pensés. Une très jolie découverte, à déguster et vers laquelle revenir à l’occasion. 

* * *

BD :

The Promised Neverland Tome 2 : Sous contrôle, Kaiu Shirai, Posuka Demizu ❤ ❤

L’Obsolescence programmée de nos sentiments, Zidrou, Aimée de Jongh ❤ ❤ ❤

La Brigade des cauchemars Tome 1 : Sarah, Franck Thilliez, Yomgui Dumont, Drac

Ms. Marvel Tome 3 : Coup de foudre, de G. Willow Wilson, Elmo Bondoc, Takeshi Miyazawa et Adrian Alphona

Un été d’enfer, Vera Brosgol

Les Fleurs de grand frère, Gaëlle Geniller ❤ ❤ ❤

The Promised Neverland continue de me surprendre avec ce deuxième tome. L’histoire avance, et je suis curieuse et ai peur en même temps de voir où tout cela va nous mener. Une série à découvrir d’urgence !

L’Obsolescence programmée de nos sentiments fut un récit d’une belle poésie, sur un amour impromptu entre deux personnes qui se rencontrent à un moment charnière de leur vie. Preuve une fois encore que l’amour n’a pas d’âge et que la vie ne cesse de nous surprendre.

Dans un tout autre registre, La Brigade des cauchemars nous fait vivre une aventure au coeur des songes agités d’une adolescente. Ce premier tome pose le ton de l’univers, dont on sent poindre de nombreux mystères.

Le troisième tome de Ms Marvel est enfin tombé entre mes mains, des années après avoir commencé la série. J’apprécie toujours le personnage et l’environnement familial et social dans lequel elle évolue, mais j’avoue avoir été bien peu passionnée par l’intrigue. Je doute de continuer la série, d’autant plus que les super héros des grandes écuries de comics commencent à me lasser.

Un été en enfer est une histoire intéressante, qui parle d’intégration, de la difficulté de trouver sa place dans un groupe et face à des personnes plus âgées, de l’envie de ressembler aux autres contradictoire avec celle d’exister pour soi-même. Le dessin est juste ce qu’il faut d’expressif, avec un trait vraiment agréable.

Lecture coup de tête, Les Fleurs de grand frère a été un coup de coeur instantaté. Les planches sont splendides, l’histoire très tendre, on peut lui trouver bien des niveaux de lecture et d’interprétation ou simplement apprécier le charme onirique de cette poussée de fleurs inattendue.

.

Enregistrer

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 1 avril 2019 par dans Bilan lecture, Bilans, et est taguée .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :