Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Enola Holmes Tome 1 : La double disparition

Les Enquêtes d’Enola Holmes tome 1

Lorsque que sa mère disparaît le jour de son anniversaire, Enola n’a d’autre choix que de contacter ses frères aînés, qu’elle n’a pas vu depuis des années. Mais alors qu’elle espérait qu’ils l’aident à retrouver leur mère, elle découvre une autre facette de celle-ci… et de la vie qu’elle lui a épargné. Elle aurait dû apprendre à être une parfaite Lady, une femme docile et sans opinion. Elle a grandi libre, la tête pleine de livres, et l’esprit curieux. Et elle ne va certainement pas se laisser enfermer dans un internat pour jeunes femmes 

Je suis une grande friande des personnages célèbres détournés, et je ne m’en cache pas. Enola Holmes, qui ajoute une petite soeur au célèbre détective, était donc depuis longtemps dans ma ligne de mire, sans pourtant que je ne prenne le temps de le découvrir – une de ces séries qui trouvent seules leur public en bibliothèque, et qui n’ont pas besoin de moi pour les défendre. Mais finalement, ma curiosité est passée par là, et je me suis laissée tenter.

Verdict ?

Première impression et pas des moindres : l’écriture de l’autrice est riche et documentée, et contribue grandement au plaisir que j’ai eu à me plonger dans ce roman.

Les Enquêtes d’Enola Holmes s’inscrit d’emblée dans ces séries qui insèrent avec brio des récits d’enquêtes dans un contexte historique, dans lequel la place des femmes n’est pas extrêmement libérée ni confortable. Comme avec The Agency, découvert il y a quelques années maintenant, on se retrouve avec une héroïne qui se retrouve seule face au monde, et décide d’utiliser le manque de considération que lui confère sa condition de femme pour s’échapper, se fondre dans la masse, devenir invisible… et mieux observer ce qui l’entoure.

Ce premier tome pose la base de son échappée vers le monde, initiée par la disparition de sa mère d’abord puis par la difficile confrontation entre l’éducation ouverte qu’elle a reçu et celle qui est attendue d’une jeune fille de son rang (avec les restrictions et autres corsets que cela entend). Le récit prend le temps de poser son contexte historique, les liens familiaux entre les personnages (absolument nécessaires pour la suite de l’histoire),  et la prise de conscience pour l’héroïne de ses capacités, de ses envies, de ses rêves.

Le rythme monte en crescendo tout au long du roman, jusqu’au point culminant qui appelle à continuer l’aventure dans les tomes suivants.

Un mystère et quelques enquêtes viennent pimenter le récit, et c’est avec beaucoup de plaisir que j’ai découvert cette jeune fille.

Les Enquêtes d’Enola Holmes Tome 1 : la double disparition
Nancy Springer
Nathan, 2007

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 6 novembre 2019 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :