Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Midi pile

Midi Pile, Rébecca Dautremer

Midi pile

Il n’est que 9h20. Le rendez-vous a été posé à midi pile. Largement de quoi arriver à destination, sauf qu’il y a toute la ville à traverser, et de nombreuses distractions sur le chemin. Et si elle ne venait pas ? Et si c’était trop tard ? L’attente est douce, fiévreuse, plein d’espoir. Midi pile…

Il y a quelques années de ça, Rébecca Dautremer avait déjà commis un premier ouvrage, un petit théâtre de papier tout en découpes fines, reprenant les univers qu’elle avait développé dans ses livres précédents. C’était Le Petit théâtre de Rébecca, aux éditions Gautier-Languereau, et déjà un bel objet sortant de l’ordinaire, invitant le lecteur au voyage dans une minutie de décors.

L’année passée, elle avait raconté l’histoire d’une vie d’un lapin, dans Les Riches Heures de Jacominus Gainsborough, un ouvrage absolument remarquable. Des illustrations d’une grande richesse, tout un monde animalier étoffé de nombreuses références, le tout dans un style inimitable. J’ai eu l’occasion d’avoir les planches des originaux sous les yeux au moment de sa sortie, je peux vous dire que j’avais été proprement épatée.

Midi pile est une extension de cet univers développé : le récit de quelques heures dans la vie de Jacominus Gainsborough, que l’on traverse réellement. Et c’est bien là tout de talent de cet ouvrage, réalisé avec minutie : en tournant les pages, d’une illustration à l’autre, on traverse le temps et l’espace. On voyage réellement à travers les rues de la ville, de la maison que l’on quitte, au pas de la porte, puis le jardin et sa grille que l’on pousse… jusqu’à la destination finale.

Le principe reprend un peu celui du flip-book : l’image s’anime et par un effet cinématique on a l’impression de s’enfoncer dans le paysage. A la différence du flip-book, impossible ici de pincer les pages et de les faire défiler : il faut prendre son temps. Car Midi pile est une brique : 21 x 30 x 4 cm de contenu et un nombre impressionnant de pages, où le texte est aussi important que l’illustration, et les deux valent le coup que l’on s’y arrête. Et les découpes, d’une grande finesse, demandent que l’on prenne le temps de les respecter, de les regarder et de les tourner en douceur.

La réalisation même de l’ouvrage m’impressionne : il faut une reliure particulière pour ce genre d’objet, les pages sont lourdes autant qu’elles sont fragiles, elles doivent être solides. La découpe laser doit coïncider avec les couleurs de dessins, sans mauvais fond perdu ; tout décalage, ne serait-ce que d’un demi millimètre, ruinerait la vue d’ensemble.

Alors, voilà : Midi pile est une oeuvre d’art. Une très belle réalisation, des illustrations fourmillants de détails que l’on souhaitera revisiter à l’occasion, et accompagnée d’une histoire simple en apparence mais au rythme maîtrisé, qui nous parle d’anticipation, d’espoir, et de la dilatation du temps quand les sentiments entrent dans la danse.

 

(Merci à mes chouettes amies pour ce magnifique cadeau, vous êtes géniales et vous me connaissez trop bien ❤ )

Midi Pile
Rébecca Dautremer
Sarbacane, 2019

 

6 commentaires sur “Midi pile

  1. lespagesdesam
    17 novembre 2019

    Je suis très attirée par le travail de Rebecca Dautremer, ses textes et surtout ses illustrations me parlent énormément. J’ai acheté Midi Pile et il m’attend à la librairie. Je suis impatiente d’en tourner les pages. Dont article est absolument parfait. Le détails que tu donnes sur ce petit bijou sont très justes. J’espère avoir l’occasion de rencontrer cette artistes et de l’entendre parler un peu de son travail.

    Aimé par 1 personne

    • arcanesouvertes
      17 novembre 2019

      Merci ! J’espère qu’il te plaira autant qu’à moi 🙂 Je n’ai pas assez de recul sur le travail de l’autrice pour dire que c’est le meilleur, mais en terme de réalisation c’est certainement un petit bijou.

      J'aime

  2. Pingback: #PartageTaVeille | 17/11/2019 – Les miscellanées d'Usva

  3. bookandteablog
    19 novembre 2019

    Ce livre est tellement beau… et j’ai trèèès envie de le découvrir !!

    Aimé par 1 personne

  4. La Barmaid aux Lettres
    26 novembre 2019

    Je ne connais pas…. Mais je vais vite y remédier, cela à l’air d’être une superbe prouesse que ce livre !

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 17 novembre 2019 par dans Critiques, et est taguée , , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :