Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

Sans foi ni loi

Sans foi ni loi, Marion Brunet

 

Résumé éditeur :

Lorsqu’une hors-la-loi débarque chez lui et le kidnappe, Garett est terrifié.

Pourtant Ab Stenson, cette femme indomptable, est celle qui lui ouvrira les portes d’un avenir moins sombre, loin de son père violent. Fasciné par sa ravisseuse, Garett découvrira ses plus grands secrets, ceux qu’on ne révèle qu’à ses plus proches amis. Dans son sillage, il rencontrera l’amour et l’amitié, là où il les attendait le moins. Jusqu’au bout de la route, où Ab lui offrira le plus beau des destins : la liberté.

J’avais adoré Dans le désordre, récit d’engagement, de solidarité, d’amour, et de contestation. Alors quand j’ai vu le nouveau roman de Marion Brunet, avec son titre, sa couverture, et son pitch, j’étais déjà convaincue.

Hélas, je suis passée totalement à côté de l’histoire qu’elle nous a proposé.

Le héros et narrateur Garett, tout comme Ab Stenson, personnage pilier du roman qui le terrifie autant qu’elle le fascine, me sont restés antipathiques jusqu’au bout. Ou plutôt, je suis restée indifférente à leurs émotions et à tout ce qu’ils vivaient.

J’admet qu’il y a de bonnes choses : rien à redire sur l’écriture, les mots font mouche.

Surtout, la construction du récit est intéressante. Elle prend comme narrateur celui qui serait en temps normal personnage secondaire, et qui devient ici l’observateur privilégié d’une personnalité hors du commun : Ab Stenson. Ab Stenson a tout d’une héroïne de roman : un caractère impétueux, une indépendance à toute épreuve, une personnalité plus grande que nature. C’est elle l’élément perturbateur, le début du chemin vers la liberté, qui terrifie, intrigue et inspire du respect. C’est sa fougue et son refus de se plier aux règles qui est au centre de tout. Mais c’est Garett qui vit la transformation que sa présence à apporté dans sa vie. C’est lui qui trouve un nouveau souffle, au delà de la peur du père et de l’inconnu, au delà de la violence. C’est sa vie qui se retrouve bouleversée, et il ne peut que raconter ce bouleversement.

Toutes les thématiques explorées m’interpellent ; émancipation, violence, difficulté de creuser sa place dans le monde si on ne correspond pas au moule, liberté trouvée là où on ne l’attendrait pas : dans la poussière de la route, derrière les portes d’un bordel, dans une vie hors des lois.

En temps normal ce serait la recette parfaite pour moi, et je comprend tout à fait les éloges et les distinctions que ce roman a pu recevoir. Mais non : cette fois-ci, et je ne saurais expliquer pourquoi, cela n’a pas fonctionné pour moi.

Sans foi ni loi
Marion Brunet
PKJ, 2019

2 commentaires sur “Sans foi ni loi

  1. L'ourse bibliophile
    10 décembre 2019

    Dommage, mais il me semble avoir déjà vu un avis similaire. Je le lirai sans doute un jour, mais au moins je saurais que ce ne saura pas l’immense coup de cœur qu’a été Dans le désordre. Je serai peut-être moins déçue.

    J'aime

    • arcanesouvertes
      11 décembre 2019

      Je te souhaite de l’apprécier plus que moi ! Honnêtement, il a de bonnes qualités. Mais je ne peux m’empêcher de penser que j’ai lu mieux cette année.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Information

Cette entrée a été publiée le 9 décembre 2019 par dans Critiques, et est taguée , , , , , .
Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :