Arcanes Ouvertes

Critiques et avis sur la littérature jeunesse

L’Héritier des Draconis Tome 1 : Draconia

L'Héritier des Draconis Tome 1 : Draconia, Carina Rozenfeld

L’Héritier des Draconis Tome 1 : Draconia

Elliott est orphelin, et bien décidé à ne pas faire de vagues pour rester dans sa nouvelle famille d’accueil. Plus facile à dire qu’à faire, quand un groupe de petites brutes vous harcèle, quand vos yeux s’enflamment sous le coup de la colère, et quand les images de reptiles semblent s’animer sur votre passage…
Le soir de son dixième anniversaire, une étoile filante s’écrase à quelques pas de chez lui. Alors qu’Elliott rejoint Tamara et Gédéon pour enquêter sur cette anomalie, lui et ses meilleurs amis se retrouvent embarqués dans un nouveau monde : Draconia. 

Avec L’Héritier des Draconis, Carina Rozenfeld propose une chouette série jeunesse qui conjugue aventure, fantasy, quête identitaire, amitié et dragons. Un joli cocktail enchanteur, qui a tout ce qu’il faut pour plaire aux lecteurs.

Plusieurs points m’ont charmée, à commencer par l’amitié entre les trois jeunes gens : un trio que l’on retrouve assez régulièrement depuis le succès Harry Potter mais qui fonctionne toujours – et à raison. Un trio, c’est la possibilité d’un groupe aux caractères diversifiés qui se contrebalancent bien.

Les personnages répondent à certains archétypes connus : le blagueur, le studieux, la jeune fille bagarreuse qui n’a pas froid aux yeux. Et notre héros est bien sûr orphelin : un détachement qui lui permet de partir à l’aventure, mais utilisé aussi ici pour justifier de ses craintes des débordements et de ses difficultés à trouver sa place dans une nouvelle famille. Les deux autres jeunes gens qui l’accompagnent dans ses aventures sont attachants, bien qu’un peu en retrait dans ce premier tome ; ils ont néanmoins du potentiel pour être plus développés dans les suivants.

Au niveau de l’histoire, le principe de base est intéressant : un autre monde, auquel on accède grâce à une particularité astronomique ; un garçon héritier d’une lignée royale, capable de se transformer en dragon. Cela peut paraître déjà vu pour quelqu’un qui a beaucoup lu. Mais l’histoire est bien construite et possède une certaine fraîcheur qui aura de quoi plaire aux enfants ; je l’ai moi-même lue avec beaucoup de plaisir.

Petit détail éditorial : dans l’édition d’origine, le texte est aéré sur la page, pour une plus grande lisibilité, et entouré de dessins qui s’animent en faisant défiler les pages. De quoi allier l’utile à l’agréable !

Et j’attribue un point en plus à l’effort de diversité des personnages : tous les enfants devraient pouvoir devenir des héros.

L’Héritier des Draconis, Tome 1 : Draconia
Carina Rozenfeld
Gulf Stream, 2017

Un commentaire sur “L’Héritier des Draconis Tome 1 : Draconia

  1. Pingback: Avril 2020 : lectures et revue du web – Des livres et les mots

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Follow Arcanes Ouvertes on WordPress.com
%d blogueurs aiment cette page :